Jalouse !

Ah, la jalousie. Vaste sujet qui fait encore couler beaucoup d’encre et pas uniquement dans les colonnes du courrier du cœur. Car la convoitise est certainement l’un des sentiments les mieux partagés en ce bas monde, après la bêtise bien évidemment. Qui ne s’est jamais surpris à envier la réussite d’un collègue, le salaire de son patron ou encore la relation amoureuse d’un couple d’amis ? Et oui. Voilà un constat qui pour une fois nous met tous sur un pied d’égalité, à l’exception des jaloux maladifs à qui on laissera le soin d’aller se faire traiter chez un spécialiste.  Lire la suite « Jalouse ! »

Publicités

Paris au mois d’août

Paris sans touristes, c’est un peu comme un lundi au soleil : une chose qui n’arrive (presque) jamais. Sauf évidemment au mois d’août, lorsque la capitale s’octroie elle aussi quelque repos bien mérité. Et ça change tout.  Lire la suite « Paris au mois d’août »

La beauf attitude

L’été sera chaud. D’autant plus après une victoire en finale de la Coupe du monde, à l’issue de laquelle toutes les supérettes se sont retrouvées littéralement vidées de leurs stocks d’alcool. A sec, quoi. En particulier de bières, puisque de toute évidence il s’agit de la boisson préférée des supporters… qu’affectionnent tout particulièrement les « beaufs », ces personnages stéréotypés un peu benêts qui répulsent tant les Français et qui font pourtant partie intégrante du folklore national. Ben oui. Personne ne s’identifie à eux, quand bien même il serait pris en flagrant délit de siroter une petite mousse devant le Tour de France, les pieds sur la table et le postérieur enfoncé dans le canapé. OKLM.  Lire la suite « La beauf attitude »

Bouillabaisse sémantique

Depuis le temps que nos parents nous le répètent en boucle, c’est pigé : on ne joue pas avec la nourriture. Sauf que les jeux de mots pourraient bientôt eux aussi devenir mal vus avec l’article L. 654‑23 de la loi alimentation, qui interdit tout bonnement d’appliquer aux produits végétaux certains termes utilisés pour la production animale. Quésaco ?

Autrement dit : fini le lait d’amande, les nuggets veggie, les steacks de soja ou encore le yaourt végétal. Faudra désormais trouver une autre appellation pour ne pas courir le risque de se retrouver hors-la-loi. Haut les mains, police sémantique ! Avouons quand même que ça fait beaucoup de foin pour pas grand-chose, sous prétexte que le consommateur pourrait être berné par des dénominations fallacieuses lui faisant prendre du tofu pour du bacon. Ou des vessies pour des lanternes, tant qu’on y est.

Lire la suite « Bouillabaisse sémantique »

Chat alors !

Tout le monde sait que l’on a toujours besoin d’un plus petit que soi. La preuve : il nous arrive même de tirer des leçons de vie d’une simple boule de poils. Et pas des moindres, mais précisément celle qui a filé la toxoplasmose à tout Youtube et Facebook pour y régner en maître et faire exploser le compteur de likes : le chat. Ça n’aura échappé à personne, puisque pas un seul jour ne passe sans qu’une vidéo de félin n’apparaisse innocemment sur votre feed… pour votre plus grand plaisir, inutile de le cacher. Peu importe qu’il joue, qu’il miaule, se fasse les griffes voire se lèche l’arrière-train : l’attention sera toujours braquée sur lui quand bien même la terre serait en train de s’effondrer. Et j’exagère à peine.

Lire la suite « Chat alors ! »

Subodh Gupta fait son show à la Monnaie de Paris

La claque. Bien que je ne sois absolument pas fan d’art contemporain, l’exposition actuellement consacrée à Subodh Gupta à la Monnaie de Paris jusqu’au 26 août 2018 m’en a mise plein les yeux. Littéralement. A commencer par son œuvre la plus connue, Very Hungry God, qui vaut à elle seule le détour. Imaginez un crâne monumental formé de plusieurs centaines d’ustensiles de cuisine, renvoyant l’image d’un Dieu jamais rassasié qu’il faut nourrir sans cesse. Une symbolique d’opulence macabre a priori contradictoire, qui n’est autre que le fil rouge de l’œuvre de cet artiste contemporain qui a mis la spiritualité et les rituels au cœur même de son processus créatif. C’est pour cette raison qu’il a fait de l’acier inoxydable son matériau de prédilection depuis 1990, car c’est celui de la vaisselle présente dans tous les foyers indiens. Des objets que sa famille n’avait pas la possibilité d’acquérir et qui sont restés pour lui le symbole d’un paradoxe : en posséder ne signifie pas toujours pouvoir les remplir. Lire la suite « Subodh Gupta fait son show à la Monnaie de Paris »

Attention à la marche !

Ah, le festival de Cannes. Ses paillettes, son sable chaud et son étalage de glamour sur tapis rouge. Qui n’en rêverait pas ? Je m’en souviens moi-même comme si c’était hier, priant pour ne pas dégringoler pendant la montée des marches devant tout ce beau monde. Imaginez la honte. Même si, disons-le franchement, ce genre d’accident passe complètement inaperçu lorsqu’il n’arrive pas par malheur à une célébrité.  Lire la suite « Attention à la marche ! »