Jamini, un lotus incandescent

La caresse de l’audace. Après plusieurs années passées chez l’Oréal, Usha Bora crée Jamini Design en 2009 pour partager, au travers de ses créations, le savoir-faire artisanal de sa région natale et rompre avec les idées reçues sur l’Inde. De Paris à l’Assam, un chant d’amour porté à 10 000 kilomètres.

Usha Bora
© Claudio Cambon

Résidant en France depuis 15 ans, les yeux d’Usha n’ont rien perdu de cet éclat si particulier aux femmes indiennes, d’un noir profond dans lequel on s’abandonnerait volontiers. Un tempérament de feu paré de douceur, à l’image de ses étoles, dont les couleurs éclatantes rappellent les fleurs de lotus peuplant par milliers la vallée de l’Assam. Jamini. « Signifiant rouge pourpre en hindi, ce nom m’est apparu comme une évidence, tant la teinte incarne à merveille ma région natale ». L’Inde, elle l’a dans la peau.

A tel point qu’elle propose de découvrir son pays sous un jour inédit, encore méconnu du grand public occidental. «Les Indiens possèdent une véritable culture du luxe, un art de vivre bien plus proche des Français qu’il n’y paraît au premier coup d’œil.». Reliant l’Assam à la capitale de la mode, Usha Bora relève ce défi ambitieux et parvient même à créer l’exception. Ambassadrice d’une démarche responsable, elle contribue à préserver un savoir-faire unique en offrant de l’emploi dans une province éloignée et souvent absente des cartes. En toute transparence, la main mise sur la chaine de production.

Pétillante et enthousiaste, la créatrice ne gâche rien à son plaisir. « J’envoie régulièrement les photos des produits aux tisseuses à l’autre bout du monde, elles sont très fières de savoir que leur travail plaise autant par-delà les frontières. » Accessoires, étoles et bientôt une gamme « lifestyle », Jamini mêle l’authenticité d’un savoir faire ancestral au raffinement contemporain sur fond de motifs exclusifs. Une signature inimitable, au carrefour d’influences aussi métissées et qu’éclectiques. Si toute marque se veut porteuse d’un univers particulier, Usha Bora détonne avec élégance en revisitant l’Inde à travers sa propre histoire d’amour. Un éclairage novateur dans l’univers de la mode. Avec une nouvelle boutique inaugurée en janvier et bientôt un projet de restaurant indien, autant dire que la jeune femme ne manque pas de projets. Une passion créatrice qu’elle maintient d’une main de fer, jusqu’au bout de ses ongles laqués de pourpre.

© Claudio Cambon
© Claudio Cambon

Plus d’informations sur http://www.jaminidesign.com

P.S: Au-delà des créations, c’est un véritable coup de coeur que j’ai eu pour la personnalité d’Usha et le parcours, à la fois humain et humaniste, qui se conte derrière la marque Jamini.  

Publicités

31 réflexions sur « Jamini, un lotus incandescent »

  1. Belle découverte! Comme toi, lorsque j’adhère c’est souvent pour l’ensemble (la personne, son parcours, sa philo, et puis le produit)
    J’ai visité l’e-shop: de très beaux foulards et châles en laine!

  2. Si Usha rétribue en conséquence ses soeurs Indiennes pour leurs superbes œuvres qui chez nous coutent quand même beaucoup plus que des crottes de rhinocéros , c’est parfait 😛
    Ma sœurette qui fait les marchés depuis des années, m’a ramené de superbes foulards , écharpes, bijoux, qu’elle va directement acheter , en gros, en Inde, au Népal .. .à de petits artisans , sans marque aucune , mais beaux aussi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s