Donne moi du cash, c’est moi qui rince

Pour tout esprit critique un brin satiriste, difficile de trouver meilleur endroit que Courchevel pour cracher son venin. En bonne Russe qui se respecte et faute d’originalité, j’ai l’immense plaisir d’y passer mes propres vacances, faisant fi des clichés bling-bling et des mauvaises langues bien trop envieuses. Et pourtant. Bien que j’éprouve moi même une certaine jouissance à faire flamber la carte bleue chaque jour un peu plus, j’ai du mal à contenir les remontées acides que mes compatriotes de l’est excellent à provoquer. Si le client est roi et d’autant plus à Courchevel, ici l’argent semble lui brûler bien plus que les doigts. La langue aussi. Parfois même jusqu’à en oublier les bonnes manières que babouchka s’est tuée à lui enseigner, renchérissant dans le m’as tu vu et la consommation excessive. De vrais sapins de Noël ambulants. Dans ce microclimat idyllique ou la notion de crise apparaît dépassée, qu’importe la politesse quand le pourboire suffit à la bienséance. Quelle différence y aura t-il si les achats ne seront jamais portés ? Plus qu’un plaisir, le shopping devient parade, addiction vendeuse de rêve et de dopamine instantanée. J’achète donc je suis, vitrine de l’illusion qu’une zibeline comblera le vide de mon âme, dont j’ouvre et referme les chakras à coups de botox et de piqûres. Bienheureux de passer pour les vaches à lait qu’ils sont aux yeux du monde, c’est une bien piètre image de la « Grande Russie » que ces ambassadeurs projettent à l’étranger, fussent-ils les plus riches. À l’heure ou Pouchkine et Dostoievski se retournent dans leur tombe, il y aura toujours une bonne raison par jour de boire du champagne à Courchevel. Tchin !

Advertisements

48 réflexions au sujet de « Donne moi du cash, c’est moi qui rince »

  1. J’ai adoré ce que tu as écrit, et surtout c’est tellement vrai ! J’ai fait mes études à Monaco et ce que tu écris est aussi valable ici ! Je trouve ça dommage parce que du coup la majorité des gens ont une mauvaise image des Russes et de la Russie ! Mais il ne faut pas oublier que la Russie est un magnifique pays et puis surtout tous les Russes ne sont pas comme ça !!

  2. J’adore ton texte ma belle Polina, quelle plume !
    Je me retrouve entièrement dans ce que tu dis, j’ai la même perception de certains individus qui donnent, hélas, une image bien trop superficielle de notre majestueux pays. Pour ma part, j’adore la Côte D’Azur et lorsque j’y vais, j’ai souvent droit aux mêmes remarques. Les gens ne peuvent pas imaginer une seule seconde, que non, tous les russes ne sont pas atteintes de la shoppingmania, il y a aussi ceux qui aiment ces endroits pour leur beauté.
    Gros bisous et au plaisir de te lire.
    Lana

  3. Je comprends que tu ne te sentes pas fière de ces russes-là, mais dis toi qu’il y a des spécimens du genre partout. Russes, italiens, saoudiens, brésiliens, français, etc… on a tous notre lot de bling bling flambeurs qui n’existent qu’en s’imposant à l’autre à coup de billets. Le problème c’est que ceux qui devraient les remettre à leur place sont ceux qui bénéficie directement de leur soi-disant générosité. Business is business. Certains sont prêts à s’assoir sur leur amour propre pour encaisser « quelques » dollars…

  4. Je suis sans voix. Ton article est superbe, je l’ai même relu à mon copain, tellement j’ai trouvé que c’était bien écrit et surement très vrai … Au fait tu as gagné, 2 places pour aller voir Angélique. Je t’ai envoyé un mail.

  5. Merci pour ce billet délicieux. Je ne connais pas Courchevel, ni donc le comportement adopté là-bas par certains de tes concitoyens. Moi ce que j’exècre, c’est le comportement de la plupart des gens dans les grandes stations de ski : frime, claquage, beaufferie… On y a tous un peu notre part mais je préfère me rendre dans une bonne petite station familiale (quand c’est possible, ça fait des années que je n’ai pas skié). Comme on dit chez nous, bon bout d’an !

  6. Je pense que tout à été dit, écrit, pensé, ou encore imaginé à la lecture de ce texte. Les phrases y roulent comme l’accent russe. Et le dernier mot de ton texte est tout à l’âme russe avec son humour et sa démesure!
    Bonnes Fêtes de fin d’année. « Vasdrovia »

  7. j’ai fréquenté un peu de jeunes nouveaux riches, légèrement « mafiosi  » , de sympas Vénitiens à Venise et des Marseillais à Pra loup une des stations de ski à coté de mon patelin quand j’étais jeunette, mais les pète + haut que leurs culs , qui se la jouent à étaler leurs ronds à la face du pauvre monde sont à jeter aux ordures, sans les trier :mrgreen:
    j’ai d’ailleurs commis quelques méfaits envers des gens comme ça , genre brulure de clope sur manteau de fourrure , et d’autres moins cools …
    Passe une très bonne fin d’année Polina et CHAMPAGNE !!!

  8. Si les nouveaux riches ne se comportaient pas comme tels, de qui se moquerait-on? Des pauvres qui achètent à Auchan les bûches en solde? J’y suis passée cet après-midi et il y avait un attroupement devant les bûches en solde dans leurs boites en plastique. Il y a pire d’ailleurs : les bûches qu’on trouve chez les hard-discounters dès mi-novembre près des caisses dans des boites en carton… Je n’ose imaginer la composition.

      1. Ah ouais, remarque je n’ai jamais mis les pieds dans aucune des deux donc je veux bien te croire ! Mais effectivement ceux que je connais qui y ont leurs habitudes sont plutôt discrets dans le genre…

  9. Tu vas rendre Pouchkine jaloux avec cette plume qui vole, condamne, se moque. Moi ma carte bleu elles est resté à la maison, les temps sont trop dur. Merci pour ton billet j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à la lire. Pouchkine Bonnes fêtes de fin d’année et merci de tes visites Pascal

  10. J’aime bien ton regard , mi taquin , mi satirique et en même temps emprunt d’une certaine tendresse pour tes compatriotes..
    Pour voyager beaucoup, je peux te dire que ce ne sont pas les russes qui m’ont le plus agacés dans leurs comportements à l’étranger et je peux te dire que les francais font partie du trio de tête des touristes que je n’aime pas croiser….

  11. Chère Polina, ce n’est pas à toi que je vais apprendre que les Russes blancs et leurs vraies manières aristocratiques, ainsi que l’excellent français, ne sont plus de ce monde.
    Les nouveaux, ce sont au pire les mafieux, au mieux, les nouveaux riches, mafieux aussi 😀 Que peut on donc leur demander ?
    Leurs babouchkas vivaient dans les izbas (chambres) crasseuses et ne savaient probablement même pas lire… Rien contre elles, au contraire mais cette
    engeance ne pense qu’à étaler leur richesse, mal acquise…
    Console toi… ils prennent des cours du savoir vivre… champagne ?
    Pour toi, toujours 😀

  12. Quelle écriture agréable et quelle belle description de ce triste constat…
    Tu continues sur ta lancée et nous aurons un petit roman social drôle et triste à la fois qui retracera bien les années de crise…
    Que 2014 puisse continuer à t’inspirer ainsi!

  13. Quel plaisir de lire vos articles un peu acides !
    Il y a quelques années nous étions à Courchevel et nous avions « admiré » les manteaux de fourrures qui trainaient parterre et le comportement peu raffiné de vos compatriotes. Mais cet étalage d’un pouvoir d’achat démesuré n’est pas réservé aux seuls russes, mais typique pour tous les nouveaux-riches du monde entier (les autres ayant une éducation et un savoir vivre on les remarque pas). Et il est aussi navrant de constater que beaucoup de commerçants, d’hôtels, restaurants, vendraient leurs âmes pour satisfaire ce genre de client bling bling.
    En attendant, nous savourons notre champagne en toute discrétion…

  14. Les autres commentaires l’ont déjà dit, mais tant pis pour la répétition, ton texte est splendide! Rassure toi, Londres bruisse depuis ce matin des bruits des billets dépenses chez Harrods et les autres par des chinois, des japonais, quelques émirs, et il est vrai aussi des russes…

  15. Tu vois, je rêve un peu d’un petit livre avec une belle édition, Le Nil ou Grasset, ou tu réunirais de petits textes comme ceux-là. En légèreté, espacé, petit livre pour l’heure du thé ! Je vois déjà un super tire : De Pauline à Cid !
    Dis-moi, t’en feras un ? Ça serait super ! En plus, vu la qualité de ton écriture, c’est certain que ça fera un succès mérité.

    1. Ce serait une sacrée idée, tu es d’une humeur très inspirante aujourd’hui, ça me touche beaucoup 🙂 ! Par contre, je n’oserais pas me lancer dans un tel projet a l’heure actuelle, ce serait trop « culotté »… Pas par manque de « couilles », mais je ne pense pas avoir encore suffisamment de talent et de matière pour pondre tout un bouquin consacré à mes états d’âme :D.

      1. Oui y a des jours comme ça où tout va bien – beaucoup en ce moment ! Pas suffisamment de talent ? Alors là c’est un excès de modestie ça ! Mais je te laisse la liberté – et heureusement ! – de choisir le moment qui te conviendra pour écrire ou pas ce livre. Je ne sais pas si tes lecteurs, d’ici, seraient d’accord pour dire que tu n’as  » pas suffisamment de talent  » pour l’écrire ce bouquin. 😉
        Bonne journée. 🙂

  16. Qui est  » babouchka  » ?

    Sinon j’adore quand tu écris comme ça ! J’espère que tu en referas d’autres, plein d’autres de ces textes que l’on pourra s’offrir devant une tasse de thé ou café en guise de petites gourmandises littéraires :  » Hum ! C’est exquis, est-ce vous qui les avez préparés ?  » Non, c’est Picard ! 🙂

    1. Je soutiens à 100% la Kapsule. Tes états d’âmes et le recul sur tes origines nous émeuvent d’avantage que les articles culturels ou sociétaux (variables). Nous t’encourageons à mettre ton coeur et tes tripes dans ton blog.
      💡

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s