Merde au cafard en 2014

Un bon coup de pied au cul. Quand cette idée m’a traversé l’esprit, le lendemain du Réveillon alors que je fumais ma cigarette en admirant la neige qui tombait sur Courchevel, je me suis sentie un peu comme Newton et sa fameuse pomme. Beaucoup moins brillante, vous en conviendrez, mais traversée par une sorte d’illumination. Ou d’éclaircie, c’est plus modeste. Aucune résolution et autre hypocrisie au programme, simplement un besoin de « méchant » changement. Pas celui qu’on nous a promis, mais un bouleversement qu’il ne tient qu’à chacun d’entamer pour lui-même. Drastique, sévère, sans concessions. Comme je les aime. En bonne Russe, j’ai toujours préféré « amputer la gangrène » avant qu’elle ne pourrisse tous les fruits de la corbeille, car un seul suffit toujours. Tant pis si je m’en voudrais plus tard, au moins les effets sont immédiats.

Subissant la routine au quotidien et le rythme effréné de leurs journées, combien de personnes s’enferment volontairement dans un mécanisme auto-destructeur, dépassées par la réalité et déconnectées de leurs souhaits ? Jusqu’à s’en oublier soi-même et perdre goût à la vie, un délit digne du plus grand des pêchés. Si Jacques Brel affirmait que « la bêtise, c’est de la paresse », c’est souvent par facilité que nous évitons de mettre en oeuvre les mutations nécessaires. Jusqu’à ce que la mollesse mène au burn-out. Développement personnel, vie de pleine conscience ou encore confiance en soi, la presse ne nous martèle pas sans raison de ces termes aisément pris à la légère. Si la France « va mal » – comme les médias s’entêtent à le répéter – je refuse de partager cette morosité ambiante, quitte à vivre égoïstement et baignant dans mon propre bonheur. La mélancolie a beau avoir un certain charme, marre des pleurnichards passifs de leur existence. Plutôt reprendre du poil de la bête, en coupant le cordon des relations et des idées vampirisantes. Sans honte aucune et comme Jacques Séguéla il y a quelques temps, je dis « merde » à la déprime et à tous ceux qui s’y plient. Que 2014 pétille à souhait pour chacun d’entre vous !

Advertisements

76 réflexions au sujet de « Merde au cafard en 2014 »

  1. Coucou je lis dans mon lit. cet ancien article et je ne peux que te dire bravo! Les faits n’ont que l’importance qu’on leur donne. Il y a quelques mois j’ai mis fin à une situation professionnelle qui me rendait malheureuse. Ça n’a pas été facile, rompre un cdi par les temps qui courrent. Mais voila, j’ai suivi l’addage : aide toi et le ciel t’aidera, pas une année de plus à exercer cette actvité qui ne convient plus. J’ai donc beaucoup travaillé au projet qui me donnerait plus de satisfaction et la semaine prochaine, je retourne à l’école pour aprendre un nouveau métier….j’ai décidé de prendre mon destin en main. Fin 2014 je ne serais plus secrétaire!

  2. C’est un plaisir que de vous lire Polinacide.

    J’ai particulièrement aimé cette citation:
    « Subissant la routine au quotidien et le rythme effréné de leurs journées, combien de personnes s’enferment volontairement dans un mécanisme auto-destructeur, dépassées par la réalité et déconnectées de leurs souhaits ? Jusqu’à s’en oublier soi-même et perdre goût à la vie, un délit digne du plus grand des pêchés. »

    Je vous souhaite tout le meilleur pour 2014.

    Ziba
    http://uneecrivainesinguliere.wordpress.com/

  3. J’adore !!!
    Bien écrit, et en effet si la France va mal ou le monde, c’est bien l’idée que l’on s’en fait.
    Il n’y avait pas de monde meilleur ou pire avant nous, il fonctionne depuis la nuit des temps de la même façon, guerre, crise, semblant de paix histoire de camoufler, le tout pour chaque individu est de ne pas se laisser polluer parce que l’on voudrait nous faire croire, et, en effet c’est à chacun de nous qu’il appartient de se défaire de ce que l’on voudrait nous faire croire…

  4. Buon anno Polina , l’idée d’un coup pied au cul m’est passé aussi par la tete. Dans cette espèce de nonchalance globale, retrouvons un peu d’énergie pour affronter , apprécier et vivre cette année 2014.

  5. Bonne année les happy few , je ne donne pas cher de vos bonnes resolutions quand les premiers symptomes du peak oil et de la crise vont reellement se faire sentir

    ‘ ange plein de gaité , connaissez vous l’angoisse ..’

  6. Bravo Polina ! Tu as pris la bonne résolution ! Comme toi je dis « merde » à la déprime !!! et je commence par te dire bonne et heureuse année 2014 ! Que du bon pour toi et si par hasard du mauvais se glisse malencontreusement …. dis « Merde » !!! Bisous à toi

  7. « Jusqu’à s’en oublier soi-même et perdre goût à la vie, un délit digne du plus grand des pêchés. » Tout à fait, s’il y a bien un pêché, c’est celui-là.

    Comme je cite (de + en +) souvent: Boris Vian : « Ce qui m’intéresse, ce n’est pas le bonheur de tous les hommes, c’est celui de chacun . »

    Pétille Polina, Pétille!

    Ps: ♥ la bannière : )

  8. Je suis bien d’accord avec toi, ça ne sert à rien de pleurnicher et déprimer, mieux vaut agir ! Parfois on a tous tendance à se laisser aller, à rester passif, et puis c’est difficile de changer, même si on se rend compte que quelque chose ne va pas !
    Moi aussi j’ai décidé d’être totalement égoïste et de ne penser qu’à moi, j’en ai marre des personnes toxiques !

  9. C’est ton article comme d’habitude qui est pétillant, merci encore pour tes vœux. J’ai remarqué aussi, ton nouveau look, plus sévère surement des nouvelles résolutions. Pascal

  10. Waouh, je suis impressionnée, ton article est super bien écrit, avec de jolies références, et en plus il me parle! Moi aussi je dis m***** aux déclinologues, et je souris à la vie (et à l’année 2014)!

  11. Eh oui Polina, merde à la déprime!
    Adieu Morosité! Soyons POSITIFS et n’écoutons pas tous ces idiots qui tentent de nous faire basculer dans un monde pleurnichard!
    Relevons le défi d’être HEUREUX!
    Carpe diem!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s