« Cartier, le style et l’histoire » irradie le Grand Palais

Des étoiles plein les yeux. Comme pour prolonger la féerie des fêtes, l’exposition « Cartier, le style et l’histoire » révèle au Grand Palais plus de 600 trésors créés par « le roi des joailliers et joaillier des rois » aux côtés de 300 documents d’archives. Du classicisme à l’époque moderne, une occasion de s’éblouir jusqu’au 16 février. 

Cartier-expo-afficheCartier l’avait compris bien avant que Marilyn ne chante « Diamonds are a girl’s best friend». Du Tsar au Maharadjah de Patiala et jusqu’à Grace de Monaco, la célèbre maison de joaillerie sert les plus grands depuis 1847. Après plus d’un siècle, son histoire foisonnante et complexe demeure pourtant encore méconnue, s’étant éclipsée derrière l’éclat des diamants qui ont fait sa renommée. Sans doute la fièvre collectionneuse d’Elizabeth Taylor et d’autres clientes légendaires a dépassé le rôle que le joaillier a pu jouer dans les arts décoratifs notamment, aux origines de « l’art de vivre » et du raffinement au quotidien. Horlogerie, porte-cigarettes et autres accessoires témoignent des inventions radicales qui ont fait de Cartier l’un des précurseurs du style moderne, influençant les codes sociaux et le goût à travers les époques. Entre géométrie et exotisme, tout un pan de l’histoire de cette maison se révèle dans une salle d’honneur plongée dans l’obscurité, éclairée quasi exclusivement par l’éclat de diadèmes d’une valeur inestimable.

Broche-pince Panthère © Collection Cartier
Broche-pince Panthère
© Collection Cartier

Flamants, reptiles et jusqu’à l’emblématique panthère, la maison Cartier joue l’extravagance se faisant reine du bestiaire, la fantaisie se conjuguant à la multiplicité des rubis, émeraudes et saphirs qui ornent ses bijoux. Réalisés avec raffinement mais non sans humour, ils séduisent les riches héritières dont l’amour des gemmes n’a d’égal que le poids des colliers qu’elles portent. Faute de pouvoir s’offrir le même attirail, c’est avec des yeux scintillants que tout visiteur sortira de l’exposition, irradié par l’énergie d’une beauté aveuglante.

Advertisements

37 réflexions au sujet de « « Cartier, le style et l’histoire » irradie le Grand Palais »

  1. J’ai vu aussi cette expo, j’ai fait un article avec des (jolies) photos, mais là je tombe sur ton texte et .. waw ! J’adore vraiment ta façon d’écrire !

  2. Comme à ton habitude ton article est toujours super bien écrit 🙂 Les paillettes et les strass doivent être au rendez-vous pour ceux qui vont voir cette expo ! J’ai écrit un article sur Jamini (que j’avais découvert sur ton blog) j’ai mis un lien vers ton blog dans l’article du coup 😉 A très bientôt!

  3. Après avoir vu Félix Valloton, qui est une superbe exposition permettant de découvrir toutes les facettes de ce peintre, j’ai trainé une amie à l’exposition Cartier. Nous en sommes ressorties enchantées! La scénographie est excellente, les bijoux sont merveilleusement présentés et mis en contexte pour certains par des vitrines au nom de certaines des richissimes propriétaires (robes, objets). A voir. Vraiment.

  4. Très joli compte-rendu dans un style toujours savoureux ; plutôt de refaire la même chose en moins bien, je le partage sur Le mag de poche, si tu n’y vois pas d’inconvénient.

  5. Ah oui j’aurais aimé voir ça !!! Bon sang ! il va falloir que j’apprenne comment on prend un train ! Il doit bien y en avoir un qui monte à Paris de mon Auvergne !!!!!!

  6. Tu me donnes envie d’y aller ! Surement plus de mon âge que le Palais de la Découverte jeudi dernier qui est juste à côté… !
    Je t’embrasse
    xx
    Caroline

  7. On remarquera que peu d’hommes s’expriment sur ce sujet. Perso, j’ai abandonné ma gourmette et mon médaillon de la sainte vierge quand je suis devenu punk. Depuis, je ne porte qu’une montre comme bijou.
    Je n’ai jamais essayé la chaine qui dépasse de la chemise ouverte, peut-être parce que je n’ai pas le torse assez poilu et qu’il ne fait pas assez chaud ?
    😕

  8. Un autre monde une autre vie, peut être dans le passé ce qui est triste c’est que je ne m’en rappelle pas du tout. Mais ne t’inquiète pas je prends toujours autant de plaisir à te lire……Pascal

  9. Vu « Yves Saint Laurent »… au lieu d’aller visiter l’expo Cartier aujourd’hui! Ai-je fait le bon choix?
    Cartier est une maison assez paradoxale à mes yeux dont j’aime beaucoup la haute joaillerie art déco. J’en avais visité de fascinants ateliers parisiens il y a (très) longtemps lorsque j’étais journaliste… Tout de même il faut que je découvre cette expo!

  10. Je suis allé au Grand palais il y a dix jours pour l’expo Braque et je me suis demandé si ça valait le coup… Je n’étais pas attiré a priori mais après avoir lu ton billet, je suis bien plus tenté !

  11. Je n’aime pas des masses les bijoux encore moins ce type de bijoux-là mais si j’avais aimé sans doute aurais-je voulu y aller… ! 🙂

    Néanmoins, j’aime l’article et l’écriture, pour moi le bijou il est là. 😉

  12. Cette exposition semble avoir l’immense vertu de glorifier l’âme, l’histoire singulière d’une patrimoniale Maison*, entreprise plutôt bienvenue à l’heure où l’espace mercantile semble plus + saturé de références que jamais ! * dépositaire d’un flamboyant art de vivre aussi 😉
    a presto Antoine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s