L’appel du trône

« L’hiver vient ». Autant dire que la neige n’a jamais tant manqué qu’en ce début de printemps 2014, alors que le monde entier attendait de pied ferme la nouvelle saison de Game of Thrones. De toute les séries tournées jusqu’à présent, rares sont celles qui ont remporté un tel succès, explosant les records de téléchargements et séduisant même les plus réticents à l’univers heroic fantasy. Une « tuerie » à la hauteur de celles qu’elle met en scène. Entre sexe, violence et complots à foison, ce feuilleton échappe pourtant à bien des critères de réussite du genre, tout d’abord parce qu’une tête n’y est jamais à l’abri de tomber. En témoigne celle d’Eddard Stark (l’un des personnages principaux), qui n’a même pas tenu jusqu’à la fin du premier volet. Un rebondissement choc, éveillant la fringale télévisuelle comme la frustration de l’expectative du prochain épisode. Les paris sont ouverts: lesquelles suivront ?

Si la saga plaît tant, c’est avant tout parce que le conte se veut résolument moderne : fini les héros biens sous tous rapports, méchants et gentils rivalisent de conspirations et enchaînent des crasses plus fourbes les unes que les autres. Mention spéciale pour la belle Khaleesi, dont le personnage défie les clichés de la princesse traditionnelle, aux relans féministes et audacieusement « badass ». Une égérie qui le vaut bien, et pas seulement pour l’effet de ses boucles platines. Soumise à la volonté d’un frère tyrannique et mariée de force au barbare Khal Drogo, le bon sens ne la prédestine guère à devenir cette souveraine flamboyante, mère d’un peuple qui lui est entièrement étranger. Bien au contraire. Tout porte à croire qu’elle finira comme Cendrillon et ces autres pauvresses, qui se laissent aisément abuser et marcher sur les pieds. Aucune tierce raison ne contraint Daenerys à être reine : elle le devient uniquement de son propre vouloir, et se comporte comme telle dès les premiers pas de son ascension. Rien ne lui fait peur, pas même engloutir un cœur de cheval encore saignant ou aller brûler dans les flammes. Une « paire de couilles » qui ferait pâlir d’envie l’eunuque Varys, forçant l’admiration des spectatrices qui se sentent à leur tour l’âme d’une « Khaleesi » des temps modernes. Comme un écho épique à leurs propres tribulations quotidiennes. Tenant plus de la guerrière que d’une précieuse endormie, Daenerys n’a pas besoin de prince pour porter la couronne : juste de quelques dragons qu’elle appelle tendrement « ses enfants ». Reste à espérer qu’elle ne se brûle pas les ailes en plein vol, Game of Thrones ayant fait des contrepieds sa spécialité.

Publicités

63 réflexions sur « L’appel du trône »

  1. Merci beaucoup d’avoir lu mon article, et surtout, pour ton commentaire. Ca me rassure et ça m’aide à espérer qu’un jour ou l’autre, tout rentrera dans l’ordre.

    En attendant, j’ai lu tes articles et je trouve que tu écris vraiment bien. Je me devais de commenter sous celui-ci, Game of Thrones oblige ! Ma série préférée du moment, je n’ai qu’une hâte, être à lundi pour voir le nouvel épisode 🙂

    Merci encore en tout cas, et bonne continuation !

  2. Excellente série que j’ai pris du plaisir à suivre. En termes de séries d’ailleurs j’ai également découvert une autre pépite : Breaking Bad. Par contre comme tu le dis, les séries (américaines?) aujourd’hui mettent en exergue de nouvelle valeurs (si tant est que l’on puisse parler de valeurs) où l’empathie fait cruellement défaut. De là à dire que nous évoluons vers un monde de…psychopathes! Il est vrai que parfois ça fait froid dans le dos.
    On est loin également des superhéros. J’en profite pour te remercier de ton passage sur mon blog et te dire que je découvre ton site que j’aime beaucoup. A bientôt.

  3. J’ai jamais regarder un seul épisode de cette série, mais je vois 40 statuts par jour sur facebook qui en parlent, je comprends pas que ça puisse prendre autant d’ampleur. Mais bon même si toi tu finit par en parler, je vais peut-être me décider à regarder le premier épisode.

    Aufait, j’adore le nouveau design de ton blog ! Et encore une fois merci pour tes si gentils commentaires sur mes photos.

  4. Au départ totalement réticente à cette série (Moyen-âge et fantasy, tout ce que je n’aime pas) j’ai finalement cédé et c’est sans regrets ! Bonne saison 4 Polina 😉

    Marine, aka Moukita

  5. J’ai cédé aussi et j’attends avec impatience l’épisode de ce soir 😉
    J’ai effectivement réalisé l’engouement quand l’un de mes amies, au départ totalement hermetique, s’est mise à regarder non stop les 3 premieres saisons ,quitte à en chambouler son emploi du temps …

  6. Je n’ai pas tout de suite accroché à Game Of Thrones, ayant trouvé le 1er épisode trop violent. J’ai attendu l’année dernière pour m’y mettre vraiment au point d’enchaîner les trois premières saisons…et je dois dire que je fais maintenant partie des fidèles ! Je m’en sers même pour mes cours d’anglais ! Très bonne soirée 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s