Jeter le JT

JT envoyé spécial_emmanuelle_histoires de voirComme un hérétique de la grand-messe, il veut «jeter le JT» pour sauver l’info. Alors que l’édition de TF1 reste l’un des rendez-vous préférés des Français, William Irigoyen – l’ancien présentateur du journal télévisé d’Arte – se pose une question aussi provoc’ que fondamentale : Réfléchir à 20h est-il possible ? Cacophonique, formaté, nombriliste et superficiel, ce programme est devenu pour lui une «escroquerie intellectuelle» qui ne remplit même plus sa mission première : éduquer et informer. «Tout téléspectateur normalement constitué peut avoir l’impression qu’on l’engraisse comme une oie. L’image qui bouge le ballotte dans tous les sens», sans lui laisser le temps de digérer le message recueilli. Une «bouillie» visuelle digne de l’information fast-food, standardisée puis copiée-collée à souhait d’une chaîne à l’autre.

jeter-le-JT

«Pour battre TF1, France 2 fait du TF1. Et n’hésite plus à faire de la téléréalité politique.»

Joy Banergee, journaliste à France Télévisions.

«Puisque l’image est utilisée non pas pour sa valeur informative mais pour sa force de frappe, le JT se consomme finalement comme une superproduction hollywoodienne.» Sans modération et jusqu’à plus soif. Tyrannie de l’audimat, pression de la concurrence, toujours plus de séquences avec des formats toujours plus courts : la presse serait-elle en passe de virer à l’industrie ? S’il n’est pas rare que les journalistes mettent leur profession à l’épreuve, le coup de gueule d’Irigoyen ne saurait se réduire à une banale polémique antimédias, d’autant plus que ses remarques rejoignent souvent les nôtres. Ouvrant le débat à un autre journalisme possible, il ne veut pas tant «jeter» qu’ «agiter le JT»… et nos méninges au passage. Car ce métier est «schizophrène. Il oblige à penser contre soi-même.»

 

Advertisements

52 réflexions au sujet de « Jeter le JT »

  1. Je pense qu’il incombe à chacun de choisir la formule qui lui va, le tout étant de se tenir informé. Personnellement, j’ai grandi devant le JT de TF1 mais en grandissant je suis devenue une adepte de la formule de la 6 plus concise et interactive à mon goût.
    Bises, Maricha.

  2. le phénomène touche depuis longtemps la presse écrite, c est plus visible, plus palpable… en effet la problematique de l audience ne doit pas gangrenner la qualité de l analyse et d une veritable information… les titres sont accrocheurs mais le contenu plus superficiel, il appartient aux redactions de se positionner en faveur de la preservation de leur metier à savoir ; le recul, l investigation, l analyse et non pas couvrir les evenements qui buzz

  3. Je n’allume plus le poste de télé que pour regarder un film ou un programme en replay. Le JT c’est vraiment emblématique de la télé subie. Ce que je regarde, je le choisis. Pour les infos, je pars à la pêche. Et vive la radio (enfin, ça dépend desquelles..)

  4. Tu viens de résumer la raison pour laquelle je ne regarde plus de JT depuis quelques années, leur préférant la presse écrite non traditionnelle ou les documentaires, notamment sur Arte.

  5. Lorsque je regarde les infos, je les regarde avec prudence car j’ai vraiment l’impression que le but premier est de faire de l’audience en nous présentant des reportages bien racoleurs pour nous hypnotiser devant notre télé.
    Rares sont les JT qui n’instrumentalisent pas car le but premier n’est plus l’information pure et dure mais l’audience malheureusement. Quand j’entends les conneries (je m’excuse mais c’est vraiment le terme !) que sortent certains journalistes et les présentations qui n’ont pour but que de nous vendre du sensationnel ou même parfois enjoliver certaines situations qui n’ont pas lieu d’être, je me dis que c’est dommage et qu’il ne faut surtout pas perdre notre sens critique !

  6. J’ai rarement accroché avec les JT bien que je les ai « regardés d’un œil distrait » il y a de cela quelques années quand la tv était allumée à mon insu à cette heure-là mais je t’avoue que cela fait maintenant un bon bout de temps qu’il m’est impossible de rester concentrée plus de 2 min sur ces programmes qui, par leur tournure, par la sauce à laquelle ils nous servent les actus, etc, ne m’en donnent guère l’envie. Mais fort heureusement d’autres moyens de s’informer existent 😉
    Bises

  7. J’ai depuis quelques mois jeté le JT au profit du journalisme moins traditionnels. Je farfouille le net à la recherche de différentes infos et surtout de différents avis pour na pas être bêtement influencées.

  8. Question très intéressante… Surtout avec la boulimie d’info non digérée que nous sert la collection de chaînes infos du PAF… Sur I-télé et BFM, peut-on réfléchir tout le temps ? Plus aucun recul et les JT prennent le pas doucement mais sûrement, TF1 en tête. France 2 développe des formats magazine que je trouve un brin plus poussés le week-end. Advienne que pourra…

  9. Je suis restée choquée par les médias qui ne font plus de l’information mais de la télé réalité !!!!
    Choquée des risques qu’ils font prendre à des innocents pour du sensationnel !!!
    Bisous

  10. Je ne me pose plus cette question. Je ne regarde partiquement plus les émissions de TV. Soit je regarde des films sur Canal+, Canal Sat, car il n’y a pas de coupures de pub, soit j’utilise la TV pour regarder des vidéos sur mon lecteur de DVD.
    Pour les infos, je préfère la presse papier ou en ligne.
    Bonne soirée à toi,
    Mo

  11. Encore une fois tes talents d’écriture m’épate et je dois dire que ça me plonge concrètement dans des réflexions assez spéciales que je ne m’étais pas posé avant!
    Bisou 🙂

  12. Je suis « tellement » d’accord que cela fait près de 30 ans que je vis sans télé 😉 (car pour moi la question se pose depuis longtemps) et donc sans JT et autres infospectacles mises en scène aujourd’hui 24 heures sur 24… Quelques minutes passées à écouter la radio… la lecture de la presse écrite (jamais à travers un journal unique) et des débats entre amis ou collègues me paraissent bien plus propices à la réflexion 😉

  13. Comme l’a bien dit Gad Elmaleh, je propose qu’un jour Claire Chazal nous dise « Aujourd’hui? Pfff rien (haussement d’épaules), très bonne soirée chers spectateurs ». Pas de JT donc…Juste un soir.

  14. Merci pour ce billet. Je ne regarde plus le JT depuis que j’ai quitté le nid maternel. 15 ans donc. J’ai l’impression que c’est dans les années 90 que les choses ont commencé à tourner au sensationnel.

  15. Je regarde quotidiennement un journal d’info sur une chaîne ou une autre mais je suis souvent agacée par ce que l’on nous fait avaler
    L’info est orientée détournée sélectionnée faussée ..

  16. Coucou Polina,
    Pour ma part, je trouve le JT soit complètement culcul, à la limite du reportage régional, soit au contraire extrêmement violent avec comme mots d’ordres pédophilie, meurtre, viol, guerre…je me demande parfois si c’est le journal télévisé ou le cauchemar organisé…
    Quand à TF1, au-delà même du travail des journalistes, tout ce bleu, ce décor, ces présentateurs noirs mais pas trop et présents que pendant les vacances: bref, tout ce politiquement correct-dégueulasse m’a fait éteindre ma TV.
    Je préfère regarder une journaliste parler de l’actualité, sans langue de bois quand elle le peut, ça vaut tous les JT de TF1 ou France 2; je pense notamment à Audrey Pulvar.
    Et toi, comment t’informes-tu?
    Bises

  17. L’info est la seule chose que je regarde encore, via le net (+ les guignols), le niveau baisse … à force de toujours vouloir être le premier à diffuser une info, souvent ils se prennent les pieds dans le tapis.
    J’aime beaucoup le « Il oblige à penser contre soi même ». Effrayant et plein de « bon sens ».

  18. Je n’ai plus de télé depuis quelques années et je m’en porte très bien. Je suis d’accord avec Irigoyen. Le JT n’est plus que du grand spectacle. Je préfère glaner les infos sur le Net.

  19. Je comprends parfaitement ce monsieur et partage son opinion à 100%. Pour ma part, je suis au régime et ne consomme pas ce genre d’information médiatique et trop riche en lipides! Si je veux de l’info, je prends le 20 Min.fr de mon arrêt de tram et je le feuillette à mon rythme! Et personne ne me dira le contraire hihi!

  20. j’ai jeté ma télé il y a quelques années déjà.
    Internet me suffit. Je peux lire, comparer, avoir plusieurs sources d’infos et me faire mon idée. C’est un poil plus long, mais bien plus digeste. 😉

  21. Regarder le JT me déprime de plus en plus. Comme regarder la télé en général d’ailleurs. Je ne l’allume jamais de moi-même, préférant un bon film ou un bon bouquin plutôt que la bouillie télévisuelle qu’on nous sert quotidiennement.

  22. Le journal d’Arte mis à part, l’information se vide de son sens au profit du spectaculaire et des grands mots pompeux si possible en anglais. Le terme « bashing » – utilisé jusqu’à plus soif dans tous les médias – à tendance à me donner envie de filer des tartes à tous ces journalistes – moutons de Panurge – qui pratiquent l’art de la pensée molle et convenue. « Mais pas que… » 😦
    Vive le citron corsé ! 😉

  23. Je regarde encore le JT de temps en temps mais à chaque fois je me dis que c’est de la merde (pardon pour le terme employé mais je n’arrive pas à en trouver un autre). Il serait peut être temps que je zappe définitivement.

    Trop d’info, tue l’info comme dit Flo!

    Bises

    Mu

  24. J’aurais tendance à penser comme ce Monsieur , d’ailleurs je ne regarde pratiquement plus les JT et de la même manière je lis très peu les articles de la presse nationale traditionnel pour me réorienter vers des publications plus critiques comme le Monde Diplomatique ou Politis… bref, je pense que la presse traditionnelle subit comme les politiques de plein fouet la remise en cause citoyenne des mécanismes de décisions et d’infos ..

  25. Cette étrange allergie au journal télévisé qui me fait débiter le fuck à la chaîne sitôt branché le flux médiatique serait donc normale? Polina, tu changes ma vie. Et comme tous mes confrères avisés de maladie, je retourne valser entre Arte et les news écrites, qui bien que parfois mal écrites, me permettent d’en choisir la cadence et le volume.

  26. Je ne regarde plus les infos sur la télé depuis des années. L’opinion publique représente l’enjeu majeur des politiques, et les médias sont souvent à leur service de différentes manières. La question que je me pose aussi concerne les enfants. Peuvent-ils regarder le JT avec leurs parents? Je pense que non, même les adultes ne sont plus capables de le faire. Moi personnellement, ça me coupe l’appétit si je suis en train de manger, ça me déprime tellement les médias dessinent des images négatives et ne parlent que du tragique dans le monde.

  27. ce que je n’apprecie pas dans les infos c’est la musique de fond, qui rend justement le moment presque cinématographique, on est la , on mange on voit des scenes, une musique, reste plus que le generique, on a l’impression d etre ds l’lireel,
    dans la semaine, j’ai vu les pieds de cadavres allignés en gros plan, j etais en train de manger, je me suis dis, mais c’est dingue, reveille toi, pffffffffff
    bon c’est de l’information, mais….
    enfin,je prefere la radio , ou bien chaine info continue, et les debats sur un sujet,
    quelques fois aussi trop d’info peuvent nuire a des evenements, style intervention liberation otage, et la d’une chaine a l’autre on entend des choses qu’on devrait pas, et que certaines personnes ne devraient pas entendre au risque de grosses gaffes qui peuvent faire foirer l’intervention, mais on est happé, mine de rien, on regarde ceux qui voient tout qui nous retrasmettre, et en meme temps on veut savoir, c’est vrai c’est trop parfois

  28. Cela fait des années que je ne regarde plus les JT de TF2 et France 1 et ce genre de programmes. Tout au plus, je branche 5 minutes une chaîne d’infos continue quelconque pour prendre le pouls de la médiacrité de la médiocratie du moment (pour fulminer et presque jeter ma télé). Je mets à part Arte Journal que je considère vraiment comme le journal télévisé de la meilleure qualité.
    « La Presse serait-elle en passe de virer à l’industrie ? », cette question qui me fait réagir me fait te poser une seconde question : « Mais n’est-ce pas déjà le cas ? ».

    1. Cette question, je me la suis posée en écrivant le billet et j’ai longtemps hésité avant d’employer le présent. Dans la mesure où certains médias prennent encore la peine de « digérer » l’info avant de la transmettre pour développer une vraie réflexion, il m’a semblé que mettre la question au passé aurait été trop radical. Mais le débat reste ouvert :). Merci pour ton commentaire !

      1. Oui je comprends parfaitement. Et je ne vois pas du tout cela comme un hasard que ce soit quelqu’un issu d’ARTE qui vienne pousser une gueulante. ARTE qui est l’une des quelques rares pépites (si ce n’est la seule) parmi les médias un peu mainstream (je pense notamment à « Tracks », et des choix « éditoriaux » très très originaux à la limite parfois franchie de l’underground).

        Tout ça pour dire que oui, tu as raison, il y a une forme de résistance. Qui est malheureusement, je trouve, une résistance justement…La logique d’expansion semblant bien être du côté de la télé-poubelle…

      2. Justement, il me semble qu’à quelques très rares exceptions près, c’est déjà le cas depuis bien longtemps. J’adore ce coup de gueule et je ne suis l’info que sur les médias « alternatifs »

      3. « Certains médias » oui, seulement certains, hélas.
        Cela fait des années que j’ai viré la télévision, ses épouvantables JT, ses émissions débiles et ses publicités envahissantes et je ne le regrette absolument pas.

  29. la question se pose depuis quelques années; effectivement l’information a changé, à l’affût du moindre scoop, elle est diffusée différemment, un peu à la manière d’une paparazzade où on donne un max de détails, pas forcément très intéressants…ou choquants, croquants.Trop d’info tue l’info.
    flo
    jaivoulutester.over-blog.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s