Dans les vapes

histoires de voir_emmanuelle_mon oncle

Café-clope ? Maintenant, je vapote ! De toute ma vie de fumeuse, jamais je n’aurais cru un jour troquer mes bonnes vieilles cancerettes contre une e-cig de hipster. Et pourtant, tel est le cas. À croire que même nos habitudes les plus vicieuses peuvent partir en moins de temps qu’il n’en faut pour s’en griller une. En fumée.

Ça m’a pris comme ça, sur un coup de tête et sans explication aucune. Peut-être par lassitude de cette odeur de « tabac froid » permanente, qui s’infiltre dans chaque pièce malgré toutes mes tentatives d’aération. Coriace, la bête. En parlant de tentatives, j’avais essayé d’arrêter de fumer plusieurs fois déjà. Sans grand succès. Le tout se soldait très rapidement par un état pseudo-dépressif insoutenable, d’autant plus pour un Parisien à bout de nerfs au début comme en fin de journée. Voyez-vous, la clope, c’est une béquille. Un temps mort qui vire très rapidement au rituel compulsif, servant d’appui dans les bons comme les mauvais moments. L’appéritive, la digestive, celle qui accompagne le café, les coups de stress, ou encore les temps d’attente pendant lesquels on ne sait pas quoi faire de ses dix doigts. Y a pas d’heure pour fumer, seulement des restrictions géographiques. Qui ont fini, à la longue, par m’en gâcher tout le plaisir, surtout depuis que je suis amenée à voyager souvent. Devoir rester à l’affût des arrêts sur les longs trajets TGV ou me cloitrer dans une cabine fumeur à l’aéroport comme une paria, trop peu pour moi. Trop loin de l’esprit chic et désinvolte auquel j’associe encore, sûrement bêtement, la cigarette.

Rien de surprenant à vouloir donc choisir l’option triche, dont je compte profiter pleinement avant qu’elle ne soit elle aussi censurée. Gardant le petit luxe de m’accorder, de temps à autre, quelques « vraies » cigarettes en clin d’oeil à Gainsbourg et Eastwood. Pour l’heure, je retrouve la saveur d’un café-clope en intérieur, l’impertinence en plus sans les odeurs qui vont avec.

Publicités

42 réflexions sur « Dans les vapes »

  1. Sujet très intéressant, et dont les discussions peuvent être longues, houleuses, passionnées etc …
    Je suis fumeuse, mais je ne souhaite pas vapoter. Surtout quand je vois ce que les récentes études tendent à démontrer sur la nocivité (cachée) de la cigarette électronique. Non, la solution, ce serait d’arrêter vraiment, mais ça n’a rien d’évident. Sinon, l’hypnôse thérapeutique marche super bien pour certaines personnes (quel que soit leur histoire par rapport à la cigarette) mais il faut y être « sensible », ouvert et avoir un réel désir d’arrêter.

    Bises,
    Charline

  2. La clope ne m’a jamais séduite. Je n’ai aucun mérite, je n’en aimais ni le goût, ni l’odeur. Et heureusement car connaissant ma tendance à l’excès, elle m’aurait tenue en laisse. Je me contente d’observer, un peu amusée, les relations d’amour-haine qu’entretiennent mes copines avec leurs cigarettes. Courage, Polina, je te souhaite un sevrage serein et on dénué de plaisir (mais il me semble que tu as déjà trouvé un juste équilibre non?)

  3. Tu décris trés bien le besoin de cigarettes et surtout le manque lorsqu’on essaie d’arreter ! C’est trop dur de quitter cette amie qui nous veut du mal 😉

  4. Hello, voila un sujet qui me parle, LA CLOPE! Je fume depuis que j’ai 15 ans et je vais en avoir 50 donc 35 ans.
    J’ai fumé beaucoup, moins pendant mes grossesses (bein ouais allez les fumeuses, dites moi que vous avez complètement arrêté de fumer que vous étiez enceinte…)et re-beaucoup. J’ai bien arrêté avec le livre d’Allen Carr et puis j’ai rechuté.
    Je me considère définitivement comme fumeuse et j’aime ça mais comme je sais que c’est mauvais pour la santé, je ne fume plus que 2/3 clopes le soir et pas plus en soirée.
    De plus je fais du sport et m’alimente correctement, je trouve que c’est un bon deal avec moi-même.
    La vaporette? Tu va te marrer, ça me fait tousser 😉

  5. Moi j’ai déjà essayé de fumer pleins de fois
    Et jamais je n’ai été m’acheter un paquet
    Pas une fois j’ai eu le réflexe
    Et bien heureusement d’ailleurs j’ai envie de dire
    Je me souviens encore de mon père que je forçais a arrêter, mon médecin enfin le médecin de la famille lui avait fais croire qu’il avait les poumons qui commençaient à devenir noirs, j’ai flippé lui aussi il a arrêté 3 ans, pour recommencer en pleines vacances en Grèce, soit disant il était stressé :(:(:(
    http://www.mademoisellevi.com

  6. Je suis bien contente de ne jamais avoir fumé. J’espère que tu arriveras à t’arrêter un jour. Chacun son addiction mais celle-ci est vraiment un fléau. Je préfère l’addiction au chocolat de certaines blogueuses.
    Bon courage, Polina!

  7. Coucou Polina, comment vas tu ?
    J’ai fumé de 14 ans à 21 ans, cela pouvait aller jusqu’à un paquet et demi par jour et pourtant, sans réellement comprendre pourquoi, j’ai arrêté du jour au lendemain sans ressentir le moindre manque. Je ne me l’explique pas et pourtant, je sais combien il est difficile pour bon nombre de gens d’arrêter. C’est comme si mon corps ne ressentait aucun manque, comme si je n’avais jamais été accro à la nicotine, c’est très bizarre.
    Je reconnais cependant que j’apprécie de sentir l’odeur d’une cigarette et qu’il m’arrive en de rares occasions de refumer une petite clope mais sans jamais pour autant replonger. Parfois je me dis que le corps humain est très étrange.
    Je t’embrasse et te souhaite un très bon début de semaine 🙂

  8. Au moins tu y arrives, je suis fière de toi. Mon mari utilisait la vapoteuse mais faisait des malaises avec. Le médecin nous a dit que ça contenait presque plus de saloperies que des vrais clopes donc bon…. Le mieux c’est de ne jamais commencer comme moi lol.

  9. C’est amusant de lire les commentaires 🙂
    J’adore ton authenticité Polina. Et puis, bravo, parce que voilà tu fais un choix et tu l’assumes.
    Du reste, les addictions ne sont pas que physiques. L’addiction à certains états d’âme entre autres. L’addiction à la télé… et que dire de cette addiction à nos pensées parasites et croyances limitatives qui nous polluent la vie… et cette zone de confort, inconfortable mais qu’on n’arrive pas à quitter… 😉

  10. Je trouve que l’image glamour de la cigarette a bien changer et depuis des années déjà, maintenant que l’industrie du tabac cible la jeunesse qui tombe dans le panneau et que tout le monde fume, je trouve que la cigarette ça fait moutons tout le monde fume alors la meilleur façon de se démarquer c’est justement de ne pas fumer, moi j’ai arrêter il y a un peu plus de 2 ans ma peau et mon porte monnaiem’ont remercié et ça ne me manque absolument pas, mais je comprend que tu ai du mal, quand mon copain à arrêter de fumer il a péter un câble, peut être que la e cigarette t’aidera, désolé c’est vrai que je suis un peu virulente mais je suis contre l’industrie de la cigarette, payer une blinde pour se casser la santé et nous faire croire que c’est cool, glamour, viril etc et puis j’ai vu une investigation sur l’industrie du tabac et ils nous prennent vraiment pour des cons

  11. Ton billet me donne des vapeurs. Chercherais-tu à nous enfumer avec tes mots vaporeux ? Car au vapotage, je préfère, pour ma part, le papotage. 😉 J’arrête là mes propos fumeux et m’en vais vaporiser mes commentaires ailleurs. 😀

  12. quand je vois mon compagnon et le mal qu’il a a arreter de fumer, je me dis que j’ai bien fait de ne pas commencer! mais en même temps mes parents fumaient tellement que ça puait la clope dans toute la maison! ça vaccine!

  13. J’ai toujours fumé par plaisir, et donc toujours été très sélective sur le choix de mes cigarettes et sur le moment pour les fumer. A présent je ne fume que rarement, sauf en vacances où je peux fumer tous les jours un petit cigarillo après le déjeuner! Ce que je ne fais plus du tout une fois rentrée à Paris. Pourtant fille d’un très gros fumeur qui en est mort et à l’époque ma mère fumait aussi 1 paquet par jour. J’ai été élevée dans une tabagie constante et je n’ai jamais été accro pour autant. Ma drogue c’est le sucré!

  14. Sujet difficile pour moi, qui n’ai jamais essayé une seule fois de fumer tant je n’aime pas l’odeur du tabac, ni les gestes qui vont avec… Je te proposerais bien une causerie sans fumée 😉 et quelque discussion autour des addictions pour une vie plus légère, sans fumée ni vapeur ;))
    En tous les cas, je te souhaite une belle journée !

  15. Cette addiction je ne connais pas et heureusement quand je vois le mal que cela fait
    Je me bats juste avec mes enfants pour qu’ils ne tombent pas dedans
    Bises

  16. Je suis une ancienne fumeuse, accro dès le premier mégot alors tout ce que tu dis du plaisir de la cigarette résonne fort, très fort. Pourtant, croire la vapette inoffensive est un leurre et vapoter en intérieur expose le vapoteur et son entourage aux mêmes risques ou presque que la vraie sucette à cancer. Loin de moi l’idée de jouer les rabats joie ou de donner des leçons, mais il y a une question toute simple à se poser : donneriez-vous une vapette à un enfant ? Non ? Vous êtes sûr ? Alors attention aux dangers derrière l’illusion !

  17. j’en ai essayé des méthodes pour arrêter de fumer, mais pas celle-ci …Je te souhaite de réussir cette fois-ci !

  18. J’avais moi aussi tenté l’expérience vapotage… Nickel au départ j’ai arrêté la vraie sans problèmes et ai même fini par arrêter de vapoter aussi, va savoir pourquoi je trouvais ça moins fun que les vraies clopes.. Et puis j’ai recommencé ensoirée, des vogues menthe et pof la rechute les menthol je ne peux définitivement plus men passer, j’ai honte.. Pfff
    Bonne continuation à toi alors dans ta nouvelle vie de non fumeuse, j’espère quand même te rejoindre rapidement 😀
    Bises
    http://aubonheurdesdames-leblog.fr/

  19. C’est déjà super bien de passer à la cigarette électronique ! Peut être que petit à petit tu abandonneras ton addiction, penses à tous les bénéfices que tu vas retrouver : teint plus éclatant, cheveux en meilleur santé, etc.. et plus de budget shopping dans le porte monnaie !
    Bises XxX
    http://www.laminutefashion.com

  20. Et encore une irréductible qui passe du bon côté de la force…. Moi je crois que je suis irrémédiablement accro au mauvais côté. D’autant que l’e-cig, je n’ai jamais réussi, j’ai l’impression de fumer un stylo, qui plus est en appuyant sur un interrupteur. Et d’ailleurs le temps se radoucit, réinstallant pour la saison la liberté bénie de la clope/terrasse ( soyons lucides, beaucoup plus appréciable par +15° que par -5°)… Alors c’est décidé, j’en reparlerai l’hiver prochain, en attendant je me pollue l’air avec délectation. J’assume.

    1. Et bien voilà, j’assume aussi ouvertement mon seul vice et suis un peu dépitée en lisant tous ces commentaires un brin moralisateurs, sans toutefois vouloir offenser quiconque. Mais je me tiens aux cigarettes « plaisir » bien que je sois consciente du côté « béquille », et jamais je ne fume là où ça peut gêner. Mais lors de mon séjour à NYC, j’ai trouvé horrible de devoir subir ces regards accusateurs, et que l’on me contourne dans un parc, telle une pestiférée.
      Le « politiquement correct » m’horripile.
      Tiens bon, Polina, je peux te passer les miennes, d’électroniques, qui prennent la poussière depuis longtemps.

  21. Pour avoir arrêté de fumer il y a près de 7 ans et être devenue une sportive aguerrie depuis, je ne peux que prôner l’abstinence totale en matière de nicotine. Je suis certaine que tu renonceras à cette substance rapidement et définitivement. Bises Polina!
    Jeanne
    http ://fashionmusingsdiary.com

  22. c’est bien le problème: tu parles d’association de la cigarette à un esprit chic et désinvolte, on commence de fumer pour le style….et après on associe sa personnalité à ce bout de cigarette comme si elle nous était indissociable… la mode, oui c’est une mode, de l’e-cigarette est bienvenue, ça donne encore un autre style, il y en a même qui commencent à fumer grâce à ça….on n’est pas sorti de l’auberge…. je ne fume plus depuis 12 ans, et bien contente, j’ai pu arrêter à temps, avant l’augmentation de prix d’ailleurs, et je ne m’en porte pas plus mal! Allez, bon courage!
    flo
    jaivoulutester.over-blog.com

  23. Ca me rappelle des trucs, mais comme béquille j’ai préféré chanter le matin avec une voix claire sans tousser 🙂 . Et puis je vous trouve assez polinadouce, moi 🙂

  24. Ni l’une ni l’autre fume, mais nous envions ce petit moment de sursis que l’allumage d’une cigarette donne aux autres avant de répondre à une question dérangeante ! Quand à la « vaporette », elle n’a plus rien de la femme fatale que la cigarette pouvait donner…Nous sommes en période de restriction, et même personnellement, on s’en ‘inflige, mais là, reconnaissons, c’est pour la bonne cause, parce que, comme c’est bien écrit sur le paquet, fumer tue…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s