La guerre du soutif

Soutien gorge_emmanuelle_histoire de voirY a du monde au balcon ! S’il a suffit d’une session photo pour que Kim Kardashian réconcilie le monde entier avec son hémisphère sud (y compris les tailles XXL), certaines femmes n’arriveront jamais à se satisfaire de leur poitrine. Du moins à en croire les colonnes estivales de la presse féminine, que l’on feuillette volontiers sur le sable pendant que la peau dore au soleil. Trop petits, trop gros, en forme de poire ou de gant de toilette : rares sont celles qui remercient Dame nature pour ce qu’elle a bien voulu leur donner, tant les seins mettent en jeu l’image de soi et d’autant plus sur la plage. Surtout lorsque l’on considère la bronzette d’un point de vue masculin : ce qui devient tout de suite beaucoup plus drôle. Coincé entre la serviette de bain de sa copine et la pile de magazines rose bonbon, difficile de résister à l’envie de se rincer l’oeil en douce, sur les sirènes des couvertures comme la voisine de transat’. Faut bien tromper l’ennui en attendant que l’heure tourne.

Parmi toutes les espèces en voie d’extinction que compte le bord de mer, la biodiversité du « nibard » ne s’est jamais aussi bien portée. Et certaines demoiselles ne manquent pas d’arguments pour mettre le grappin sur le plus gros poisson, avec un attirail à faire pâlir Lara Croft en personne. Un coup d’oeil à droite, à gauche, puis Monsieur revient à la seule lecture qu’il lui reste une fois le tour d’horizon terminé. Et là, surprise : la femme moderne n’est que « sea, sex and sun » . Avec pour aspiration principale la sainte-trinité du « beach body ready » : des seins fermes, des abdos en béton et des fesses à croquer. Ce qui est déjà pas mal vu le niveau intellectuel du magazine. Qui sait, à défaut de stimuler notre matière grise, ces articles pourront peut-être nous faire gagner une taille de bonnet, ou inspirer ces Messieurs la prochaine fois qu’ils voudront offrir un ensemble de lingerie… Gare à celui qui se trompera sur la taille du soutif : la paire d’obus est toujours prête à être dégainée. 

Advertisements

48 réflexions au sujet de « La guerre du soutif »

  1. Sea, sex and sun? Connais pas. Moi c’est read, drink and sleep, au sens propre, et sans alcool, quand au beach body ready, j’ai envie de lui dire d’aller se faire tricoter un string au paradis.

  2. J’aime beaucoup ton article (et ta plume, en général !). Je pense qu’il faut essayer de se réconcilier avec son corps (dans la mesure du possible ;)) mais c’est vrai que ce n’est pas toujours facile avec la « pression » sociale (masculine ou féminine, d’ailleurs), les mags féminins et l’image de la femme qui est diffusée à travers les medias… Cela m’a fait aussi penser aux BD de Brétécher 😉 http://valeriesdays.blogspot.com

  3. J’ai bien ri en imaginant chaque scène décrite dans ton récit! Moi aussi je proteste! Pas contente, pas contente! De toute façon, nous les femmes, ne sommes jamais satisfaites de leur poitrine ^^

  4. Je doute que les femmes savent exactement ce qui « accroche » les hommes, même en se limitant au domaine des seins. Il y a le spectaculaire et il y a mille autres facettes. Face au spectaculaire la gueule nous tombre bien sûr sauf une fois la surprise passée, les seins ne peuvent être séparés du reste. J’oserais dire qu’une femme qui s’assume pleinement a une solide avance sur les autres.

    Grand-Langue

  5. J’aime beaucoup ton article, malheureusement je n’ai pas ce parechoc d’attaque masculin ahah mais ça ne m’empêche pas d’avoir un homme merveilleux !

  6. Il est bien vrai que nous les femmes ne sommes jamais satisfaites de nos seins, mais maitenant j’ai fini par les accepter surtout quand tu as un homme qui te rabâche que tu as la plus belle poitrine du monde lol

  7. Ton article est excellent Polina. Kim K. très peu pour moi, je préfère mille fois les filles naturelles !
    Personnellement, je ne vais pas à la plage (déjà d’une parce que je déteste le sable) car je suis complexée par mon corps qui a trop changé depuis des années mais si je pouvais choisir, les gros seins ne seraient pas du tout au menu chez moi ! (Jamais contente !).
    Merci pour ce bel article toujours rédigé avec autant de finesse et d’humour 🙂

  8. Quelqu’un a passé (trop) du temps sur la plage cet été? 😀
    On se pose beaucoup trop de questions. Et comme dit un discours célèbre… ne lisons pas les magazines, ils ne servent qu’à nous faire sentir « mal ».
    Sujet superbement traité du reste ❤

  9. Ta plume légère, aérienne et subtile m’avait manqué !
    Tu arrives à traiter tellement de sujet avec finesse… Tu m’impressionnes toujours !
    Bises, Eli

  10. C’est toujours aussi amusant de te lire!! Ce post m’a bien fait rire. =)
    Que ce soit les cheveux, la poitrine ou le reste, nous sommes des éternelles insatisfaites…
    Je te souhaite une bonne fin de journée Miss Polina.

  11. chez Kim Kardashian c’est gros devant et derrière. Elle se trouve belle et se montre mais certains la trouve trop moche, question de regard ou de mode. Heureusement il y en a « pour tout le monde » si je peux dire.
    Mais d’accord avec toi, la plage est une vraie « vitrine » mais pas que à seins, parce que s’il y a un endroit où le slogan « venez comme vous êtes » peut s’appliquer c’est bien là.
    Je trouve très drôle l’illustration d’Emmanuelle Wonder Woman en bonnet M. Enorme !

  12. Qui est Kim Kardashian ? Je ne lis pas les news people et j’ai la flemme de consulter Gogol. Je resterai donc avec mon ignorance et ne saurai à quels seins me vouer!

  13. Tes chroniques si amusantes et pleine d’humour sont une invitation très agréable à sourire! on en a tellement besoin… de sourire! Merci Polina, Baci, Francesco.

  14. Parce que dans ce  » Beachy Écosystème  » le sein dévoilé* se fait volontiers clé d’un horizon enchanté 🙂
    * modeste ou arrogant, délicat ou opulent 🙂
    a presto, Antoine

  15. Il n’y a pas à dire, la plage inspire des pensées aussi profondes que les bonnets M ! Le petit manège masculin/ féminin autour des maillots de bain et de ce qu’ils contiennent est bien vu et décrit avec humour.

  16. Ton billet est bien original et tout drôle hihihi, quel que soit la taille, la beauté est à l’intérieur de l’être, en son coeur!!! Bisou et bon vendredi tout en douceur!

  17. je crois tout de meme que les hommes , pour le regard certes se retournent devant une bimbo, c’est un peu animal ou chasseur, mais en fin de compte, ils adorent le naturel, les bourrelets, et surtout que la personne soit agreable , le reste cest pub, ciné etc, ya pas pour moi de critere de beauté, petits gros , je trouve que notre societe devrait evoluer, on parle de diversité tout le temps faudrait le faire aussi pour les corps, moi j’en ai marre de voir des gros trucs silicone a la tv pas par jalousie, mais pourquoi montrer ,, A quoi cela sert ?
    j aime bien les femmes qui s’assument ex jane birkin, j’ai vu des photos d’elle nue, elle est belle mais vraiment, tout depend du style, et ya pas besoin de gros trucs, ya de tout dans la beauté,

    1. J’adore aussi, même si j’ignore qui est Kim Kardashian… et pas envie de chercher…
      Ton billet est si rafraîchissant, plein d’humour mais aussi de questions quasi-existentielles 🙂
      Merci, Polina, comme je ne vais pas sur la plage, ça me donne un joli feuilleton de l’été

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s