Y en a pas deux

Laurel et hardy_emmanuelle_histoires de voir_dessin

L’herbe est toujours plus verte ailleurs, à fortiori lorsqu’elle se trouve à portée de clic. Alors qu’on passe désormais sa vie à faire des selfies en se regardant le nombril (ou les pieds, de préférence en bord de mer), se comparer aux autres n’a paradoxalement jamais été aussi fréquent. Nous le faisons tous, chaque jour, voire même toutes les heures de manière presque compulsive: impossible de résister au plaisir de fouiner chez les autres, ne serait-ce que pour être rassuré de sa propre valeur. Ou pas. Car personne n’est à l’abri d’une désillusion ou d’une bonne claque, surtout lorsque des milliers de comptes Instagram vous forcent à l’envie. Photo cadrée, retouchée, passée sous le filtre flatteur du smartphone  : y a de quoi baver de jalousie. Fenêtre sur le monde, l’écran est devenu notre nouveau miroir, un reflet de nous-même mais surtout du «  moi rêvé  ». Difficile de s’apprécier de manière objective quand tous ces illustres inconnus vous volent la vedette en faisant «  tellement mieux  ». Toujours plus de voyages, d’amourettes, de soirées et de virées en vacances, vivant leur vie à fond alors que d’autres n’existent que par procuration.

Et si c’était nous qui avions tendance à valoriser le négatif, au lieu de «  filtrer  » les fines bulles qui font pétiller notre journée  ? Quand la comparaison peut s’avérer constructive, rares sont les fois où l’on y parvient sans s’auto-déprécier. Et c’est bien dommage. Car l’idéal devrait nous porter à la hauteur de nos souhaits, incitant à nous confronter aux meilleurs pour en sortir inspiré. À force de ne voir dans la glace que ses défauts, on en oublie que ces idées noires, comme les mauvaises herbes, ne rendent pas le gazon plus vert. C’est encore ce foutu voisin qui va être content  : un conseil, ne lui faites pas ce plaisir.

Advertisements

33 réflexions au sujet de « Y en a pas deux »

  1. Tu as raison, ce narcissisme porte à réflexion mais bon moi j’ai un IG, c’est super en voyage, ça permet de donner des nouvelles .. ou d’en prendre des autres … et je laisse de côté tout le côté superficiel de l’outil !!

  2. Bon sujet de réflexion!
    C’est vrai que notre société qui met en avant l’image nous encourage à nous comparer mais je pense qu’il faut réussir à faire abstraction à tout cela. On porte un vêtement qui nous plait et pas parce qu’il va plaire aux autres…
    Pour ma part, je me prends souvent en photo mais ce n’est pas du tout dans une optique de narcissisme (je suis plutôt réservée) mais dans une optique de partager avec les autres. Je suis très petite en taille, j’ai toujours eu du mal à m’habiller et ce que je souhaite à travers mon blog, c’est aider les autres petites comme moi à s’habiller! Mais certainement pas pour me montrer!
    Bisous

    Julie, Petite and So What (j’ai récemment changé de blog!)

  3. Bah je ne regarde pas les instagrams parfaits… encore moins depuis que j’ai ouvert le mien! Je suis une bille en photo, donc pas de retouches mais j’essaie de prendre ce qui m’amuse et qui m’évoque d’autres choses – comme les stilettos du musée des coeurs brisés de Zagreb. Il est plus intéressant d’avoir quelque chose à dire que de passer son temps à retoucher ses photos….
    Bon début de semaine.

  4. On en a, de la chance. Après avoir passé des années à lutter pour se détacher de l’image idéalisée projetée par les magasines, il a fallu répéter tout le processus pour se détacher des images idéalisées diffusées par les réseaux sociaux. L’avantage? Un talent certain pour clamer fuck it, mon herbe est rose et ça me convient, pas besoin de vérifier chez le voisin, une fois la désintox en 98 étapes complétée.

  5. Ton article est excellent ! Personnellement, je n’utilise pas Instagram et je ne retouche jamais mes photos (hormis pour flouter la tête des gens). Cette course à la perfection est un phénomène de notre société mais je trouve cela dommage car les imperfections contribuent également au charme d’une personne, d’un lieu etc… Ne faisons surtout pas l’erreur de penser que certaines personnes n’ont jamais de tracas dans leur vie car c’est le lot de tout le monde à un moment ou un autre.
    Bisous et je te souhaite un très bon weekend 🙂

  6. Le gazon de mon voisin est effectivement beaucoup plus vert que le mien, mais si tu savais l’énergie qu’il doit y mettre pour le garder ainsi. On est tous libres de choisir où mettre un peu de couleur dans sa vie.

  7. Je réfléchissais justement à ce sujet récemment, notamment par rapport à Instagram.
    Il faut savoir aussi faire le tri parmi tous ces jolis clichés, et ne pas oublier que comme dans un film ou un magazine, la mise en scène est de mise. 😉
    Je te souhaite un bon week-end à venir.
    A bientôt,
    Lili.

  8. on ne peut se sentir bien dans sa peau que quand on évite de se comparer,parce que sinon c’est la déprime assurée! alors bien sûr plein de belles choses font envie, le tout est de garder sa propre personnalité et s’inspirer des choses qui nous correspondent pour s’élever. La vie actuelle est une course à la perfection, elle est fatigante! on fait comme on peut avec les moyens du bord, chacun avec ses propres armes. La diversité fait la richesse.

  9. Moi, je ne suis pas très adepte de l’égo-portrait comme disent les Québécois mais moi j’adore tes billets d’humeur…
    Bon, je vais aller poster une photo de moi sur Facebook et Instagram, tu m’as ouvert le tout à l’égo ! 🙂

  10. Encore un bel article et tellement vrai. Il faudrait aussi arrêter de penser que les autres ont une vie plus belle et passionnante que la nôtre. Après tout, eux aussi ne postent que les meilleurs moments de leurs journées et ne sont pas à l’abri des tracas, petits soucis et autres choses négatives qui font le lot de tout un chacun.

    Bises!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s