Mensonges en toute transparence

« Pour vivre heureux, vivons cachés ». Voilà une expression bien connue de tous qui pourtant n’a  jamais eu autant d’impact que dans la société actuelle. Que dire, quoi montrer, ou peut-être mieux passer sous silence… et pas uniquement pour se préserver du mauvais œil. Si nos anciens pratiquaient la retenue de peur de choper la scoumoune, il semblerait qu’aujourd’hui l’autocensure soit devenue une constante, et ce dans bien des sphères de notre quotidien. Politique, médias, religion ou simple discussion entre amis : qui ne s’est jamais gardé d’exprimer ouvertement un avis bien tranché, de peur de se voir rejeté de la bien pensance générale ? Un non sens démocratique si bien implanté que personne n’y fait même plus attention. Pire encore, on en a fait une habitude. Quasiment un devoir citoyen. Gare à celui qui oserait y faire une entorse, au risque de se coltiner des béquilles à vie : pas très « confort » dans un enfer pavé de bonnes intentions. Muselée pour être acceptée, voilà que la pensée se dénature jusqu’à en devenir stérile. Impropre à se renouveler, soit l’exact contraire de son essence même. Quand on dit que « c’est le couvercle qui sait ce qu’il y a dans la marmite », celui qui ose l’ouvrir risque fort de se brûler les doigts.

Advertisements

16 réflexions au sujet de « Mensonges en toute transparence »

  1. Moi j’ouvre ma grande bouche, mais bon cela ne passe pas toujours !
    Et puis tu as les crétins qui ne comprennent rien, dans ce cas je passe mon chemin sans me fatiguer
    Bel article
    Bises

  2. Je te suis totalement, c’est important de dire haut et fort ce que l’on pense, le problème, c’est qu’avec les réseaux sociaux, tout le monde l’ouvre et surtout ceux qui n’ont rien à dire. (n’est ce pas Umberto? RIP) De toute manière, on ne peut pas toujours tout dire, c’est impossible, non ?. J’ai le sentiment que personne ne comprendrait certaines de me pensées, étrange peut-être…Même dans mes textes je peux m’autocensurer !

  3. Autocensure en regard d’une surmédiatisation de son intimité sur tous les réseaux. Quelle époque paradoxale nous vivons ! Quelles mines de réflexion pour les observateurs des temps présents et futurs…

  4. Coucou Polina, j’espère que tu vas bien ?
    Difficile en effet de donner son avis et de ne pas se faire tacler par la suite si nos idées ne sont pas « politiquement correctes ». Bisous et à bientôt 🙂

  5. Bienpensance et politiquement correct sévissent à tel point que pour ne pas être « stigmatisé » (autre terme à la mode) il vaut mieux se taire, quitte à se sentir honteux comme dans un dîner de cons !

  6. Quand on regarde l’horizon, on voit clairement où commencent et finissent les nuages, mais plus on s’en approche, plus il est difficile de trouver une frontière nette entre le bleu et le blanc. Avoir une opinion tranchée, c’est un peu comme regarder le ciel.

  7. euh en salle des profs si ca peut rassurer, on exprime encore nos désaccords…
    mais bon les débats politiques ne sont plus ce qu’ils étaient…. d’après els anciens; els jeunes sont moins engagés….

  8. Le politiquement correct et la pensée unique dominent depuis quelques années. Je vis en Australie et je trouve que c’est encore pire ici qu’en Europe… Le manque de débat transforme la vie en désert intellectuel et culturel… Des bises

  9. Je dirai qu’il y a deux soucis:
    – un, il est difficile pour un artiste, intellectuel, n’importe qui de s’exprimer face aux médias car les phrases sont de plus en plus reprises sans son contexte On est dans le buzz, zapping etc…
    – deux, je pense que nous n’avons plus le temps ni l’envie de nous construire une véritable opinion politique sur les choses. Du coup, par manque de « culture », les autres préfèrent suivre le troupeau.
    Bisous à toi!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s