Suivez le signe

signes_histoires-de-voir_dessin-emmanuelle

S’il y a bien une chose à laquelle on reconnait un vrai Russe – hormis son goût prononcé pour la boisson alcoolisée – c’est sa superstition quasi-maladive. Briser un miroir, croiser un chat noir, ou encore passer sous une échelle… autant de petits riens que ce peuple prend pourtant très au sérieux, comme s’il existait un monde invisible qui pouvait influencer les forces du destin. 

Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls à voir des signes partout, à commencer par ceux qui se réjouissent de marcher sur une crotte du pied gauche. Ouf. Une petite manie, un rituel apaisant, on a tous un « toc » qui nous est propre et auquel on attribue des vertus presque magiques. Comme un coup de pouce capable de retourner la situation en notre faveur, à condition bien sur que l’habitude ne vire pas en névrose. Car on guette ces signes providentiels – parfois même sans en voir nulle part – comme on scrute l’objet de son désir pour y voir les indices d’un amour naissant. Pour se voiler la face, se rassurer, voire laisser le destin décider à notre place.

Qu’importe qu’un heureux hasard soit le fruit d’une coïncidence ou d’une bonne étoile : libre à chacun de l’interpréter comme il le souhaite, puisque tout n’est au final qu’une question de point de vue. Si je fais moi-même partie de ceux qui croient (peut-être un peu trop !) aux signes, je préfère encore me laisser surprendre plutôt que de les chercher à tous les coins de rue. Car personne n’est à l’abri de marcher sur une crotte du pied droit à force d’avoir le nez en l’air !

Advertisements

20 réflexions au sujet de « Suivez le signe »

  1. J’ai cette tendance aussi à y voir des signes, ce qui amuse beaucoup mon mari. En effet, tout est question de point de vue… Belle journée!

  2. Tout ce qui compte, c’est de marcher sur une crotte, peu importe le pied. Ça signifie que quelque part dans le quartier, un chien trottine gaiement avec les intestins en joie et rien que ça, c’est bon signe pour la santé du monde.

  3. Bonjour Polina,

    Je me demande si ces superstitions ne cachent pas une forme de résignation face à un quotidien insatisfaisant dont on n’a pas les moyens d’échapper. On s’en remet ainsi à une force externe, un coup de chance, qui pourrait miraculeusement nous permettre d’en sortir enfin.

  4. Marcher sur une crotte en levant le nez en l’air, c’est tout à fait ce qui nous arrive ici, les trottoirs ne s’y prêtent pas…Nous sommes peut-être trop « logiques », mais peut-être aussi au détriment du rêve !

  5. Des signes attendus ou vus, comme autant de magie dans notre quotidien… En tous les cas, je signe pour que tu continues à nous en envoyer 🙂

  6. A ne pas être en désaccord avec ce que vous écrivez, mais ne croyez-vous pas qu’il y va aussi beaucoup du cliché occidental sur les Russes comme cette idée d’ « âme slave » qui est propre au XIXème siècle ?

    Certes les Russes boivent pas mal. Et le zapoï est même une sorte de sport national, mais encore faut-il peut être nuancer. J’ai été amené il y a longtemps à faire un travail sur les Frères Karamazov. On y boit plus de cognac que de vodka. Poutine qui jeune aimait le whisky et s’était laissé aller à trop de bière lorsqu’il était en poste en RDA, ne boit plus une goutte. Mais il est vrai que l’alcoolisme est une plaie en Russie. (Moins toutefois malheureusement que le Crocodil qui fait de terrible ravage dans toute l’Europe maintenant.) Et les tentatives successives de Gorbatchev et Medvedev d’en limiter la consommation en augmentant le prix au litre ont fait les beaux jours des Vori V Zakonié et produit plus de morts par alcool frelaté que jamais.

    Il faut dire que l’alcool va aussi avec la misère et qu’on tombe moins accroc au champagne des boites de Moscou et Petersbourg ( encore que В Питере – пить
    https://www.youtube.com/watch?v=1ugivNRYfjc un des clips les plus formidables de Leningrad presque mieux que le dernier : Сиськи https://www.youtube.com/watch?v=sM1LOMZjFJ4 où la boisson joue aussi son rôle, que В Питере – пить joue allègrement du cliché. Des petits bijoux cinématographiques au demeurant !) qu’à la gnôle faite maison aux degrés qui feraient s’arracher la barbe à Dmitri Mendeleïev. A revoir aussi le fabuleux Курочка Ряба (Riaba ma Poule) d’Andreï Kontchalovsk où une Assia vieillissante vent les oeufs de sa poule pour s’acheter des patates pour faire de la vodka !

    Pour ce qui est maintenant de la superstition dont Spinoza disait qu’elle « est le plus sûr moyen auquel on puisse avoir recours pour gouverner la masse. », elle tient sans doute beaucoup de la pratique populaire de la religion orthodoxe mais existait déjà dans le vieux panthéon slave. Dans les traités avec les byzantins les princes Varègues mentionnaient Péroun et Vélès. Et avant de se convertir Vladimir Ier vénérait Péroun, dieu de la foudre, Khors, dieu du soleil, Dajbog, dieu du temps, Stribog, dieu du vent, Simargl et Mokoch, déesse de la fécondité. A lire les romans d’Elena Arseneva on voit bien que persiste au XIème siècle à côté d’une Russie Chrétienne des fêtes païennes qui reviennent à la mode avec des groupes comme Arkona https://www.youtube.com/watch?v=BaP1wDvkA6E dont la chanteuse arbore les vieux symboles du panthéon slave.

    Pour revenir à Spinoza, il pensait en gros que plus une personne se trouvait fragilisée, économiquement et psychologiquement plus elle s’en remettait à des forces extérieures irrationnelles. L’opium du peuple , quoi. Même André Breton avait intégré les signes dans sa pensée surréaliste sous la forme du « hasard objectif » qui marquait une sorte de rapport signifiant non rationnel au monde.

    Qu’y a-t-il de plus magique, par exemple, qu’un coup de foudre qui nous enchante le monde. 🙂

  7. Je me reconnais dans ton article car j’aime moi aussi voir des signes un peu partout même si je sais que parfois, cela ne correspond à rien ! Bisous 🙂

  8. Ah ah joli article qui m’a fait sourire. J’accorde trop peu d’importances aux signes je crois…. bon dimanche je vais voir l’expo sur là Mésopotamie au Louvre. Tu l’as peut être vue…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s