Plus rien à se mettre !

Oublions un peu la démission de Gérard Collomb comme l’état désastreux de l’actualité internationale pour se concentrer sur un vrai sujet de fond : qu’allons-nous porter cet été ? Voilà une question piège à laquelle on ne saurait trop répondre sans risquer de passer pour ce ringard qui recycle les mêmes fringues à chaque saison. Quel manque de goût. Heureusement que la Fashion Week était là la semaine dernière à Paris pour nous filer quelques tuyaux. Et nous préparer psychologiquement à claquer notre PEL une énième fois dans des tenues qui seront devenues has been l’année suivante. L’effet cat walk, sans doute. Pleins feux sur les tendances marquantes à venir. 

Comme chacun le sait, la mode est un éternel recommencement et cette édition n’a pas échappé à la règle. Au programme : du léopard, des imprimés, des franges en veux-tu en voilà, micro-sacs et lunettes XXL sans oublier le grand retour du noir. Pour changer. Les créateurs se sont montrés toutefois particulièrement inspirés avec un clin d’œil au girl power. Résultat : la longueur des robes et des jupes se raccourcit, mettant à l’honneur une femme forte, sexy et sûre d’elle. Comme un air de déjà vu ? Je me trompe peut-être.

Mais la Fashion Week n’en serait pas véritablement une sans quelques éclats d’originalité. Comprendre : des tenues et des couleurs improbables que vous n’oserez même pas porter chez vous lors d’un dimanche gueule de bois. C’est dire. Cet été donc, on aura droit au jaune fluo que vous croyiez réservé à votre surligneur, au denim javellisé que vous gardez sous le coude pour les aprem bricolage, mais aussi aux lunettes-mouche qui feraient pâlir de jalousie votre paire spéciale ski. Le grand Karl a même troqué ses lunettes noires cultes lors du défilé Fendi contre une monture carrée aux verres transparents. Ça vous en bouche un coin, avouez-le.

Bref, autant de it-pièces qui nous laissent rêveurs (hystériques, pour certains) dans l’attente de la prochaine belle saison. Un conseil : jetez quand même un coup d’œil à votre placard avant de faire chauffer la carte bleue. Surtout quand on sait que le short façon cycliste est en plein come-back. Avis aux amateurs…

Publicités

15 réflexions sur « Plus rien à se mettre ! »

  1. Nooon pas le short cycliste ! Je continuerai à mettre mes jupes et porter ce que je veux.
    Tu as toujours cette belle plume que j’aime. Je reviens sur la blogosphère avec un blog différent de Rouge Velours. Je sais que tu ne m’as pas oubliée puisque tu as laissé un commentaire sur Rouge Velours en septembre. J’en suis très touchée.
    Donc à très vite,
    Bisous,
    Silvia

  2. Hahaha avec mon boulot regarder les défilés et décrypter les tendances fait partie de mon quotidien 😉 Mais je suis d’accord, la fashion week c’est beaucoup de déja vu et trop d’extravagance. Après on sait bien que c’est surtout une vitrine pour booster les ventes d’accessoires et de parfum 😉

  3. Je ne fais pas attention à la mode, je porte plutôt ce que j’aime. Et quand je vois ce qui nous attend l’été prochain, je pense que c’est préférable, parce entre l’effet surligneur et les mouches, ça risque d’être comique. ^^
    Belle journée

  4. Coucou ! Je suis toujours curieuse de voir les tendances et les futurs pièces phares des saisons à venir, mais le fait de travailler dans un magasin de vêtements et d’avoir un appartement plus petit ( Et le budget aussi ! ) m’obligeait d’abord à réduire ma garde-robe, maintenant c’est un vrai plaisir de revendre autant de vêtement que nécéssaire pour en racheter d’autres, à la mode ( ou pas ) mais que j’aime et que je porte assez pour que ce soit rentabilisé à mes yeux.
    J’adore ta plume.

    Au plaisir de te lire,
    Estelle

  5. Je suivais la mode étant jeune maintenant je suis mes envies et j’essaie de plus en plus de freiner ma consommation. Pas facile mais pas impossible. D’ailleurs je fais des shootings pour des marques mais les fringues sont juste prêtées non achetées 😉
    Biz Jeny

  6. Je découvre le blog et adore tes écrits, ton style acerbe comme tu dis!
    J’ai hâte de pouvoir porter mes cyclistes moulants gardés précieusement depuis mes 10 ans, reliques d’une époque passée…euh..à venir!
    Nan, c’est pas vrai! Par contre, l’avantage de la Fashion Week c’est que du coup, j’ai touuuut l’hiver pour préparer les muscles de mes cuisses à affronter cette épreuve estivale!

  7. J’ai adoré porter des cyclistes quand j’avais 12 ans… je crois même en avoir eu un fluo (bleu). Dire que je n’ai rien gardé ;-)! Je suis condamnée à être démodée…

  8. ahah, je te sens sceptique ! Ce qui m’intéresse surtout, c’est de voir les répercussions sur le prêt-à-porter car je n’aurais jamais les moyens de porter de la haute couture. Quant aux tendances, il faut savoir adapter ses choix en suivant ses goûts et le mix avec ce que l’on a déjà (enfin, en théorie). Le cycliste porté comme je l’ai vu en photo, ne me semble pas mal, même si on est d’accord, ce n’est pas une pièce pour tout le monde (hormis, si on fait du vélo). Bon week-end ^^

  9. J’avoue que la Fashion Week et les défilé ne m’intéressent pas du tout. Je ne suis absolument pas. Je porterai ce que j’aime et mes vêtements des années précédentes et tant pis si je suis has been! ^^

    Bises!

  10. Ah non, pitié, pas de short cycliste ! Les jeunes filles avec des jambes interminables, ça passe encore, même si ce n’est pas l’exemple de bon goût. Mais nous craignons le pire pour les autres…
    Passons d’abord l’hiver avec toutes les bonnes et mauvaises surprise de la mode 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s