Sous cloche

La France est à l’arrêt et comme beaucoup d’entre vous je n’ai pas grand-chose à foutre de mes journées, télétravail mis à part. Sauf bien sûr la popote, copuler ou encore m’engueuler avec mon mec. On s’occupe comme on peut entre quatre murs dans un appartement parisien. Je me demande d’ailleurs combien de couples survivront à ce confinement, d’autant plus s’il sera reconduit pour deux semaines encore. Si beaucoup de personnes peuvent mal le vivre, pour ma part j’apprécie presque cette parenthèse détox dans le brouhaha permanent de la capitale. Plus de camion poubelle qui me réveille de bon matin, plus de foule dans ces ruelles bien trop étroites pour deux personnes, plus besoin de se faire violence sans arrêt dans une course permanente, et ce calme… On entend enfin le chant des oiseaux sans parler de la pureté de l’air. Je vous assure qu’en grande métropole c’est vraiment le jour et la nuit.

C’est pourquoi je rejoins complètement l’avis d’Edgar Morin qui assure dans cet article du Nouvel Obs que cette période peut nous aider à commencer à reconsidérer sérieusement nos modes de vie. Prendre du temps pour soi, pour ses proches, et vivre à son rythme en cohérence avec ses véritables envies. N’est-ce pas quelque part le début du bonheur ? Evidemment que c’est pénible d’être privé temporairement de sa liberté de mouvement sans la possibilité de voir ses amis. Il y a certains jours où le temps peut paraitre vraiment long même pour les plus imaginatifs. Toutefois il ne tient qu’à nous de rendre ce blockout un peu plus vivable en se découvrant de nouveaux centres d’intérêt. C’est le moment ou jamais de se mettre enfin au sport, d’apprendre de nouvelles recettes, une autre langue, ou tout simplement se cultiver. Enrichir son monde intérieur au lieu de bêtement consommer, quoi. Pourquoi pas d’ailleurs commencer le grand nettoyage de printemps un peu plus tôt cette année ? C’est une idée.

Quant à moi je verrais bien si je reste aussi optimiste dans 10 jours quand nous ressemblerons tous à Gollum cloitré dans sa grotte depuis bien trop longtemps. En attendant tenez bon et surtout prenez soin de vos « précieux ».

4 réflexions sur « Sous cloche »

  1. Une période qui changera sûrement certains comportements, ce qui sera un bien. Le printemps sera intense…les avocats spécialisés dans les divorces verront grimper leur chiffre d’affaires 😉
    Restons positives

  2. Pour ma part ce week-end (enfin si le temps ne se gâte pas) je projette de nettoyer à fon l’intérieur de ma voiture !
    Venant de moi c’est un projet colossal ! (surtout vu l’état de ma bagnole) ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s