007 Spectre

Bond ou pas Bond ? C’est la question qu’on s’est posée avec Cinéluctable pour notre deuxième collaboration ciné. Quand 007 s’invite au cinquième anniversaire de son blog, le spectacle promet d’être explosif : de quoi faire complètement diverger nos avis sur « Spectre ». À vous de vous faire le vôtre !

C’est bond ça ! Des muscles, des bulles, la gachette généreuse et la testostérone gonflée à bloc: après le succès fracassant de Skyfall, Daniel Craig revient avec le même panache qu’à ses débuts dans Casino royale, signant un volet moins « intello » mais tout aussi jouissif pour les amateurs du genre. Un grand cru signé 007, dont beaucoup regrettent la profondeur de l’opus précédent. On ne demande pourtant pas à l’agent de sa majesté de signer un film d’auteur, ou encore un thriller psychologique qui viendrait décortiquer les zones d’ombre de son identité. Tirer des coups, à droite, à gauche comme dans le mille : voilà ce que Bond sait faire de mieux. Ce qu’il s’applique ardemment à mettre en pratique dans Spectre, fidèle au dicton « un de perdu, dix de retrouvés ». Après le décès de son mentor, M.,  l’ami James se voit de nouveau prêt à casser la baraque, épaulé par deux bombes de premier choix : histoire de ne rien changer aux équipes qui gagnent. Si Monica Belluci se contente d’une apparition éclair, Léa Seydoux refuse quant à elle de jouer les faire-valoir et essaye même – sans y parvenir complètement – de donner plus de corps au personnage de James Bond girl. De quoi faire oublier à 007 son premier amour ? Autant vous dire que je ne spoilerai personne sans torture ou la présence de mon avocat !

spectre-posterMalgré une fâcheuse tendance à trainer en longueur avec des méchants au charisme quasi-inexistant (on en regrette Mads Mikkelsen ou Javier Bardem), Spectre n’en propose pas moins un divertissement de qualité où l’on retrouve « de l’action avec un vrai sens du style », pour reprendre la critique du journal le Guardian. Équilibré, nerveux mais pas excessif malgré quelques extravagances : un cocktail à déguster comme un vodka-martini bien frappé. Dommage qu’il faille attendre 2017 pour en reprendre une autre gorgée.

Pour voir l’avis de Cinéluctable, c’est par ici !

Advertisements

34 réflexions au sujet de « 007 Spectre »

  1. Coucou Polina! Pour ma part, je n’ai jamais vraiment suivi les Bond… Peut être parce que je trouvais que l’histoire était toujours la même, se répétait trop! Du coup, je n’ai pas vu celui là non plus ^^ bises

  2. Coucou Polina, j’espère que tu vas bien ?
    Je n’ai pas vu Spectre mais mes parents ont été le voir au cinéma et ils ont beaucoup aimé. Bizarrement, je ne suis pas du tout public des James Bond avec Daniel Craig. J’ai vu Casino Royal qui est très bien mais je me suis arrêtée là, en fait inconsciemment, je pense que pour moi Pierce Brosnan restera à jamais le meilleur James Bond même si niveau physique, Daniel Craig est plus attrayant (bon par contre, il n’a pas la même classe que son prédécesseur à mon sens ! ).
    Bisous et je te souhaite une bonne fin de weekend 🙂

  3. il faut que je passe plus souvent par ici, il y a tellement de choses bien à lire et à relire, et je dois ensuite rattraper le temps perdu..à très vite .

  4. Tout a changé par ici !! Il a trop longtemps que je ne suis pas venu sur Polinacide 🙂 Je suis une inconditionnelle de Bond , toujours un bon moment pour moi sans trop réfléchir ! 😉 belle journée

  5. Je viens juste de lire la critique des matchingpoints 😉 Elle rejoint la tienne. Bien mais pas renversant. J’irai le voir, Mr. étant grand adepte de James mais j’aurais en tête ton billet et celui des matchingpoints . Bon we Polina.

  6. C’est que j’aime les divertissements, mais pas la vodka-martini. Si en plus vos avis divergent, autant dire tout net que quelque chose cloche dans le monde du Polinuctable.

  7. Pas encore vu mais comme c’est l’unique occasion d’une sortie ciné en couple, j’attends que l’affuence passe et je me ferai ma propre opinion ! Meci pour ta critique Pauline.

  8. Cet opus a été une immense déception pour moi, le retour au  » classique  » se faisant ici synonyme de régression mortifère: un produit purement décoratif,  » ringard  » & anachronique, qui n’apporte aucune valeur ajoutée créative par rapport aux films d’action contemporains.
    On regrette amèrement  » Quantum of Solace  » & de  » Casino Royale » (  » Gentil rabat-joie de service  » 🙂 )
    a presto

  9. Cet opus a franchement été une immense déception pour moi, le retour au  » classique  » se faisant ici synonyme de régression mortifère: un produit purement décoratif,  » ringard  » & anachronique, qui n’apporte absolument aucune valeur ajoutée créative par rapport aux films d’action contemporains.
    On regrette amèrement l’âpreté de  » Quantum of Solace  » & de  » Casino Royale » (  » Gentil rabat-joie de service  » 🙂 )
    a presto

  10. La même chose sans les fautes :
    Cette confrontation des avis contraires est tout à fait saine. De toute façon, chaque spectateur est confronté au même dilemme devant un James Bond d’aujourd’hui comme devant n’importe quel film d’actions un tant soit peu bien foutu : D’un côté « Ca me fait mal aux oreilles et ça va trop vite et à quoi ça sert ? » et de l’autre côté : « Ca me fait flipper cette débauche de bruit, de scènes d’action et de méchants qui arrivent par derrière.. » Comment choisir ? Selon l’humeur, je suppose : Il faut y aller un jour de légèreté et éviter de le faire un jour plus méditatif ou sérieux. Il faut juste ne pas se tromper de jour, voilà ma recette !

  11. Cette confrontation des avis contraire est tout à fait saine. De toute façon, chaque spectateur est confronté au même dilemme devant un James Bond d’aujourd’hui comme devant n’importe quel film d’actions un soit pue bien foutu : D’un côté « Ca me fait mal aux oreilles et ça va trop vite et à quoi ça sert ? » et de l’autre côté : « Ca me fait flipper cette débauche de bruit, de scènes d’action et de méchants qui arrivent par derrière.. » Comment choisir ? Selon l’humeur, je suppose : Il faut y aller un jour de légèreté et éviter de le faire un jour plus méditatif ou sérieux. Il faut juste ne pas se tromper de jour, voilà ma recette !

  12. Sincèrement, je ne sais que penser de ce nouveau volet de Bond…
    J’en lis tout et son contraire comme on dit. Une solution, m’installer dans un fauteuil de cinéma avec mon pop corn et me forger moi-même mon opinion…

  13. Mmh alors honnêtement cet opus a été une immense déception pour moi, le retour au  » classique  » se faisant synonyme de régression ici: un produit  » ringard  » & anachronique, purement décoratif, sans aucune valeur ajoutée créative vis-à-vis des productions d’action contemporaines.
    On regrette amèrement l’âpreté de  » Quantum of Solace  » & de  » Casino Royale  » (  » Gentil rabat-joie de service  » 😉 )
    a presto

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s