Plus rien à se mettre !

Oublions un peu la démission de Gérard Collomb comme l’état désastreux de l’actualité internationale pour se concentrer sur un vrai sujet de fond : qu’allons-nous porter cet été ? Voilà une question piège à laquelle on ne saurait trop répondre sans risquer de passer pour ce ringard qui recycle les mêmes fringues à chaque saison. Quel manque de goût. Heureusement que la Fashion Week était là la semaine dernière à Paris pour nous filer quelques tuyaux. Et nous préparer psychologiquement à claquer notre PEL une énième fois dans des tenues qui seront devenues has been l’année suivante. L’effet cat walk, sans doute. Pleins feux sur les tendances marquantes à venir.  Lire la suite « Plus rien à se mettre ! »

Publicités

Alphonse Mucha en tête d’affiche au Musée du Luxembourg

Sans forcément pouvoir en identifier l’auteur, on a tous déjà croisé au moins une fois l’une des affiches publicitaires si typiques du style d’Alphonse Mucha. Et pour cause : le Pape de l’Art Nouveau demeure encore aujourd’hui aussi populaire que méconnu. C’est pourquoi le Musée du Luxembourg a décidé de lui rendre justice en organisant une exposition « évènement », dévoilant tous les aspects du personnage au-delà de l’artiste.

Le décorateur le plus copié de tout Paris

De Mucha, on connait surtout le travail d’affichiste. Ces élégantes jeunes femmes, posant parmi des fleurs aux couleurs pastel, ont largement contribué à sa renommée à la Belle Epoque et sont aujourd’hui reproduites dans le monde entier. A l’origine, une rencontre décisive avec Sarah Bernhardt : la plus grande actrice de l’époque fut littéralement éblouie par le travail que l’artiste avait réalisé pour sa pièce Gismonda. La Diva se serait même exclamée : « Ah ! Que c’est beau ! Dorénavant, vous travaillerez pour moi, près de moi. Je vous aime déjà. » Une fois sortie à Paris, la fameuse affiche rencontre un succès inespéré et révolutionne entièrement les codes de ce support. De quoi imposer le « style Mucha » dans toute l’Europe. Lire la suite « Alphonse Mucha en tête d’affiche au Musée du Luxembourg »

Jalouse !

Ah, la jalousie. Vaste sujet qui fait encore couler beaucoup d’encre et pas uniquement dans les colonnes du courrier du cœur. Car la convoitise est certainement l’un des sentiments les mieux partagés en ce bas monde, après la bêtise bien évidemment. Qui ne s’est jamais surpris à envier la réussite d’un collègue, le salaire de son patron ou encore la relation amoureuse d’un couple d’amis ? Et oui. Voilà un constat qui pour une fois nous met tous sur un pied d’égalité, à l’exception des jaloux maladifs à qui on laissera le soin d’aller se faire traiter chez un spécialiste.  Lire la suite « Jalouse ! »

La beauf attitude

L’été sera chaud. D’autant plus après une victoire en finale de la Coupe du monde, à l’issue de laquelle toutes les supérettes se sont retrouvées littéralement vidées de leurs stocks d’alcool. A sec, quoi. En particulier de bières, puisque de toute évidence il s’agit de la boisson préférée des supporters… qu’affectionnent tout particulièrement les « beaufs », ces personnages stéréotypés un peu benêts qui répulsent tant les Français et qui font pourtant partie intégrante du folklore national. Ben oui. Personne ne s’identifie à eux, quand bien même il serait pris en flagrant délit de siroter une petite mousse devant le Tour de France, les pieds sur la table et le postérieur enfoncé dans le canapé. OKLM.  Lire la suite « La beauf attitude »

Bouillabaisse sémantique

Depuis le temps que nos parents nous le répètent en boucle, c’est pigé : on ne joue pas avec la nourriture. Sauf que les jeux de mots pourraient bientôt eux aussi devenir mal vus avec l’article L. 654‑23 de la loi alimentation, qui interdit tout bonnement d’appliquer aux produits végétaux certains termes utilisés pour la production animale. Quésaco ?

Autrement dit : fini le lait d’amande, les nuggets veggie, les steacks de soja ou encore le yaourt végétal. Faudra désormais trouver une autre appellation pour ne pas courir le risque de se retrouver hors-la-loi. Haut les mains, police sémantique ! Avouons quand même que ça fait beaucoup de foin pour pas grand-chose, sous prétexte que le consommateur pourrait être berné par des dénominations fallacieuses lui faisant prendre du tofu pour du bacon. Ou des vessies pour des lanternes, tant qu’on y est.

Lire la suite « Bouillabaisse sémantique »

Chat alors !

Tout le monde sait que l’on a toujours besoin d’un plus petit que soi. La preuve : il nous arrive même de tirer des leçons de vie d’une simple boule de poils. Et pas des moindres, mais précisément celle qui a filé la toxoplasmose à tout Youtube et Facebook pour y régner en maître et faire exploser le compteur de likes : le chat. Ça n’aura échappé à personne, puisque pas un seul jour ne passe sans qu’une vidéo de félin n’apparaisse innocemment sur votre feed… pour votre plus grand plaisir, inutile de le cacher. Peu importe qu’il joue, qu’il miaule, se fasse les griffes voire se lèche l’arrière-train : l’attention sera toujours braquée sur lui quand bien même la terre serait en train de s’effondrer. Et j’exagère à peine.

Lire la suite « Chat alors ! »