Ça Sims pour moi !

emmanuelle_histoires de v oir_jeu vidéo_Les Sims« Sul sul ! » J’ai beau lutter, je suis trop faible : me voilà retombée en enfance. Malgré toutes mes tentatives d’éradiquer mon côté geek, il revient au galop et d’autant plus depuis que les Sims ont débarqué sur l’Iphone. Gratuitement, pour ne rien gâcher au plaisir. L’euphorie des débuts mise à part, quelques jours ont suffit pour que cet amas de pixel ambulant finisse par me vampiriser l’existence. Ça vibre, ça vibre, et ça n’en finit plus. Pire qu’un tamagotchi du temps où j’étais gosse.

Si mes nouveaux protégés me réclament presque autant que mes propres amis, difficile de leur expliquer que 4 heures du matin n’est pas une heure décente pour se faire une partie. Jouer ou dormir : il faut choisir. Même si vos Sims tendent à vous faire pencher vers la première option. Chaque semaine, la même rengaine : je joue, je me lasse, je désinstalle puis je recraque. Les mois passent, et le côté obscur du «Sul sul !» finit toujours par avoir raison de moi. Pauvre mortelle. Clash of clans, Celtic heroes, le tournoi des champions de Marvel et même Mortal Kombat : j’ai tout essayé pour me seuvrer. Rien n’y fait. À croire que ces maudits Sims sont encore plus vicieux que la clope : il vous prennent par les sentiments jusqu’à ce que vous ne puissiez plus les lâcher. Le job de rêve, la baraque du tonnerre et le gamin pas trop chiant en bonus : addictif et chronophage, mais foutrement drôle. Avouons-le : on ne s’était pas autant amusés à jouer à la poupée depuis Barbie ! D’ailleurs, je crois qu’il est grand temps que j’aille me refaire une partie. 

Publicités

50 réflexions sur « Ça Sims pour moi ! »

  1. Je ne suis pas la seule!!!Je ne savais pas que y’avait les sims sur Iphone d’ailleurs car je me suis sevrée il y a un certains temps (voyager aide). Par contre quand je retourne en France chez mes parents, je mets le cd dans l’ordi et je me reconstruits une maison et tout le reste jusqu’`a l’ennui total. On ná pas autant de liberté que la vrai vie, ça m’énerve et puis la touche accélérer c’est comme si on vivait plusieurs jours en quelques heures et au final on n’a eue aucune interactions humaines. bref, j’ai laissé de côté mais une fois tous les deux ans, c rigolo pour une heure.
    Désinstalle et trouve une autre occupation. Ca ne vaut pas le coup.
    Bon courage
    océ

  2. J’ai joué pendant des journées entières et j’ai fini par laisser tomber. J’ai désinstallé le jeu de mon ordinateur. Ce que j’aime le plus c’est la partie création…après je me lasse assez vite!

    – crée ta vie

  3. Ah les Sims… addictif. J’ai des périodes ou je jouais non stop (vite pause pipi et on recommence, manger ça on peut le faire en même temps), puis je ne trouve plus le temps et je les abandonnes.. Je n’ose pas recommencer, je vois déjà ce que ça va donner !

  4. J’ai beaucoup aimé te lire mais je ne suis pas du tout concernée. Tu vas me prendre pour un extra-terrestre, mais je n’ai jamais accroché aux sims, sur ordi/console. Alors à priori, je risque pas de craquer sur smartphone (si c’est que sur iphone, encore moins, vu que j’suis chez Samsung). En tout cas je comprends le côté addictif, comme tous les jeux… Je suis pas addict aux sims, mais je suis faible quand même. Candy crush saga m’a attrapée il y a quelques mois, et j’enchaîne les périodes ou je joue sans arrêt et les périodes où je n’y touche plus du tout (parce que lassée de galérer à un niveau etc). Bref, les développeurs maîtrisent bien leur coup en créant leur jeu !!

  5. ah ah on dirait mon chéri qui est également accro. Moi je suis plustôt addict à insta, et il y des jours ou je me saoule moi même tellement je suis dessus…
    mais si j’essayais un de ces jeux, je crois que je pourrais carrément quitter mon job lol

    bisous ma belle!
    http://www.once-in-paris.com

  6. Ahhhh c’est amusant!! Moi aussi je suis devenu une vraie petite geekette avec le jeu des Sims sur mon Iphone!! =D
    Profite bien de ton week-end Polina.
    A bientôt. =)

  7. Je comprends tout à fait et j’essaye de lutter aussi.
    Pour le moment, c’es Candy Crush et CSI qui me tiennent des heures. Heureusement, j’arrive à n’y jouer que quand je n’ai rien « de mieux » à faire.
    Les Sims, j’ai réussi à m’en sevrer (ne pas replonger, ne pas replonger!). Je suis retombée il y a quelques semaines sur mon vieux tamagoshi, ça a été un vrai moment de nostalgie…

  8. Excellent ton article Polina ! J’ai joué au Sims plus jeune et il est vrai que l’on devient vite accro à ce jeu. Justement, cela me rappelle le temps ou j’avais un tamagotchi qui bien évidemment ne connaissait pas non plus les heures décentes pour faire ses besoins ou manger ! Ces jeux sont de véritables addictions !
    Bises 🙂

  9. Je comprends cette addiction, je me souviens ado y avoir longtemps joué. Mais je ne suis pas une passionné de jeux vidéos, une chance sans doute !!! Amuse toi bien quand même et force toi à lever les yeux de ton écran ! Tu vas voir tu vas y arriver !! 😉

  10. Les Sims sur PC m’ont fait jouer de looooongues heures étant ado. Aux alentours de la vingtaine, j’avais bien arrêté, mais j’ai découvert la version Moyen-Âge. J’y ai moins joué, mais incarner une reine, c’était drôlement sympa quand même !
    Aujourd’hui, il me reste les Sims 3 dans un coin du PC, qui me servent à… Décorer mon intérieur. XD Je trouve ça hyper pratique pour agencer un appartement. Bien plus que les logiciels d’architecte qui, soit coûtent un bras, soit sont tellement simplifiés qu’ils n’aident absolument pas à se faire une idée (:

  11. Je n’ai jamais été accro aux jeux vidéos. Mais mes frères et sœurs, ils aimaient bien. Ma petite sœur jouait au Sims. Une fois j’ai essayé pour voir, mais je n’ai pas accroché alors pour « rire » j’ai enfermé mon personnage entre 4 murs… Comme je suis cruelle!

  12. Je suis totalement fan de ce jeu, je peux inventer tellement de famille que je me rappel plus des noms de chacun. En tout cas c’est une vrai dose d’adrénaline que de réinventer sa vie dans un jeu !

  13. Je me suis arrêtée au Tamagoshi avec les enfants. Les Sims, connais pas … et c’est peut-etre mieux ainsi !!

  14. Haha oui j’ai parfois aussi certaines périodes « sims »! Faudrait que je teste les sims 4 d’ailleurs… Mais quand j’aurai le temps, parce que, oui, les sims y a rien de plus chronophage!

  15. Je ne sais pas si j’aurais du lire cet article où j’apprends que les sims ont débarqué sur iphone … 😉
    Ceci dit, depuis que je suis maman, j’ai abandonné les jeux , plus le temps …t’es forcément obligé de revoir ta liste de priorité quand ta progéniture t’accorde quelques heures, et pour ma part, je priorise cinéma et lecture !

  16. Arggg, j’ai tellement de dépendances qu’il me manquerait plus que ça, lol.
    Eurochild a une copine qui bosse sur les SIMS….tu peux toujours lui faire des requêtes d’applis, ;-).
    Trop peu our moi non non, vade retro SIMS!

  17. Mais comme je te comprends, j’ai installé l’application sur l’ipad j’ai passé 6 mois dessus non stop, la ça fait 6 mois que je ne joue plus avec mais l’appli est toujours là et je sais que je finirais par y retourner 😀

  18. J’ai toujours préféré les jeux de console devant lesquels je pouvais m’agiter, tempêter, râler.. Parfois je suis tentée de recommencer mais on y passe vraiment trop de temps!

  19. J’ignorais l’existence mais j’irai dormir moins bête 🙂
    Certes, le dilemme est grave, les addictions chronophages mais si ça te fait plaisir… après tout, jouer c’est retrouver son âme d’enfant

  20. Coucou Polina;

    Déjà, je trouve ton illustration-logo magnifique.

    Sinon, je ne connais pas les Sims, je n’y ai jamais joué.
    Je suis par contre dans le même engrenage que toi concernant Candy Crush Soda.
    (et la clope aussi, mais ça, ce n’est plus un jeu, mais une addiction relou dont je ne sais plus comment me défaire…j’ai testé la vapote, je n’ai pas aimé….)

  21. moi je suis une sim dans la vie, je fais la cuisine, je prend la voiture, j’ai des problemes, lol , donc je n’arrive pas a me mettre dans le jeu en fait, le truc que j’ai essayé c’est de me mettre sous l’abat jour pour gagner de la vie, lol, mais ca a pas fonctionné,
    bisous et bon jeu

  22. Polina, tu viens de me révéler le mystère de l’univers. Si je suis accro à la clope, c’est donc parce que je n’ai jamais joué aux Sims. Le jour où j’aurai envie d’arrêter, grâce à toi, je me ferai des patchs aux Sims.

  23. Oh! Sais-tu que sims gratuit est développé à Melbourne en Australie ? 🙂 j’ai travaillé 1 ans 1/2 dans ce studio, je m’occupais du jeu Real Racing 3 et ma collègue australienne – et désormais amie s’occupe des Sims 🙂 Les équipes de jeu sont adorables !

  24. Je comprends ton addiction car ce genre de choses nous pourrit la vie avec délice! C’est bluffant! On croit en finir facilement mais non. Impossible! Je ne sais pas ce qu’ils injectent dans ces jeux mais ils ont trouvé la solution pour nous emprisonner ludiquement!

  25. C’est grave oui! à mon sens! et chuis pas docteur, Hein! Je vous jure, la drogue c’est mieux! surtout les amphétamines, enfin, la pure quoi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s