L’esprit au féminin

lesprit-au-femininL’à propos. Un art aussi subtil à manier qu’une cuisson à point, dans lequel les femmes ont su exceller au salon comme en cuisine. Sans en tirer la même reconnaissance que les hommes, malgré de l’esprit à revendre et une impertinence à tomber. Lettrées, actrices ou humoristes : si l’on oublie souvent de les citer, l’erreur se voit en partie réparée grâce à l’anthologie concoctée par Macha Méril et Christian Moncelet, compilation téméraire et alerte des meilleures pépites de ces dames. Marguerite Duras, Anne Roumanoff, Françoise Sagan et bien d’autres: L’esprit au féminin rend justice à leur phrasé aérien, marqueur d’une répartie remarquable faisant autant sourire que grincer des dents. De vraies langues de vipère, s’exclameront certains en parcourant les répliques et notamment celle d’Helen Rowland. « Une femme n’a besoin de connaître qu’un seul homme pour les comprendre tous, alors qu’un homme peut connaître toutes les femmes sans en comprendre une seule ». Entre aphorismes, jeux de mots et jugements audacieux, cet ouvrage retrace plus de cinq siècles d’humour, sur des thèmes proches du quotidien de tous : l’amour, la vie, la société ou la famille, les défauts des uns et des autres, sans oublier les infidélités.

« Aimer la compagnie intellectuelle des femmes, c’est considérer aussi que, de toute évidence et en matière de profondeur, il n’y a pas que leur décolleté qui soit parfois vertigineux. » affirme Christian Moncelet en guise d’introduction. Si toute vérité n’est pas bonne à entendre, le « beau sexe » est souvent parvenu à imposer la sienne avec un tact exemplaire, tirant son épingle du jeu sans se piquer pour autant. Un « savoir-rire » à lui seul.

Publicités

44 réflexions sur « L’esprit au féminin »

  1. Voilà un bien joli billet ! Il n’y a que des femmes pour avoir l’idée d’un tel livre.

  2. Bravo, Polina, pour ce bel article et ce choix de livre! Un sujet toujours tellement actuel 😉 !
    J’aime beaucoup ton blog que je viens de découvrir via le commentaire que tu as laissé sur Sweet Cabane!
    Par ailleurs, je me suis aperçue que nous avons pal mal de choses en commun dans notre parcours (Herriot et avant)… avec quelques années d’écart ;)! A très vite, Emilie.

  3. Un sacré livre pour femmes écrit pour les femmes, j’adore.
    Merci grâce a toi tu enrichies ma culture bibliographique.

  4. l’a propos ca me fait penser au wit en anglais… j’ai toujours l’impression que c’est réservé à une élite qui manie très bien le langage (comme toi!)
    jolies citations et voilà une lecture qui me tenterait bien!!!

  5. Le genre de lecture qui me plairait bien! Je note le titre, j’ai encore 5 livres à terminer avant 😀

    merci pour la découverte!!!

  6. Colette, l’écrivain, ne manquait pas d’esprit, le plus souvent acerbe qui transparait davantage dans les récits qu’elle a faits de ses tournées théâtrales ou dans « Le pur et l’impur » que dans ses romans classiques. Je ne suis pas fan des compilations de citations, à part peut-être celles de Sacha Guitry! Bon dimanche.

  7. Même remarque qu’Armelle en ce qui concerne Macha Méril, hyperactive dans l’euphorie perpétuelle ! Nous nous méfions des généralités sur les hommes, les femmes, telle ou telle nationalité ou peuple mais nous apprécions l’esprit, surtout l’esprit caustique 😉

  8. Super !!!! Merci pour ce partage …. Si je trouve ce livre j’achète parce que c’est pas pour dire, comme on dit chez moi, nous sommes les meilleures … pleines d’humour mais fin etsurtout diplomates ! Tu as déjà vu des hommes sortir avec des escarpins hein ? Eux ce sont les gros sabots qui leur sied le mieux …. J’arrête de médire oh ! que je suis vilaine !!!! Bisous Poline

  9. Mais dis-moi, que de bonnes nouvelles par ici ces derniers temps! Contes de fée, jeunesse optimiste, moral au beau fixe et célébration de l’esprit féminin… c’est l’été, c’est ça? Les apéros en terrasse à la vodka, avoue. Quoi qu’il en soit voilà un livre qui m’intéresse, et qui en plus d’un sujet passionnant, a l’immense mérite d’exister. Merci, donc 😉

  10. Ce livre a l’air bien sympa!! =) Je ne connaissais pas du tout Christian Moncelet.
    J’aime beaucoup la phrase d’introduction : « Aimer la compagnie intellectuelle des femmes, c’est considérer aussi que, de toute évidence et en matière de profondeur, il n’y a pas que leur décolleté qui soit parfois vertigineux. »
    Merci pour cette présentation!! Au plaisir de te lire.

  11. Ce livre piqué d’esprit est certainement intéressant sauf que… j’ai un peu de mal avec Macha Meryl que j’aimais pourtant bien avant qu’elle n’en fasse, je trouve, un peu trop en vieillissant.
    Bon weekend et bon mois d’août

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s