La toilette, naissance de l’intime

naissanceintimeC’est la première fois qu’un musée met à nu le rituel de la propreté. Réunissant des oeuvres d’artistes majeurs du XVe siècle à nos jours, Marmottan-Monet présente jusqu’au 5 juillet la première exposition jamais dédiée à la toilette : un acte devenu aussi essentiel que banal. Alors que les femmes d’aujourd’hui ne ressentent plus aucune gêne à dévoiler leurs produits de beauté, il n’en était rien aux origines du rite hygiénique. D’abord inexistante, puis sèche, sociale ou même publique, la conquête du «propre» a franchi bien des étapes avant de se réfugier dans l’intimité d’une salle de bain moderne, isolée du reste du monde et des regards indiscrets. Pour devenir cet instant d’abandon où le temps n’existe plus. 

« Il est de la propreté de se nettoyer tous les matins le visage avec un linge blanc, pour le décrasser il est moins bien de se laver avec de l’eau, car cela rend le visage susceptible de froid en hiver et de hâle en été. » Jean-Baptiste de La Salle.

francois-boucher-femme-qui-pisse
François Boucher – La jupe relevée

À travers les oeuvres de Pierre Bonnard, Edouard Manet, Eugène Lomont ou Edgar Degas, le musée Marmottan-Monet invite à une immersion passionnante et suggestive du fond des bidets jusqu’aux jupons des dames. Non sans humour, comme en témoigne une série plutôt osée signée François Boucher, où L’Oeil indiscret ou La femme qui pisse dévoile une bourgeoise cul nu, en train de se faire renifler le derrière par un chien. C’est du propre ! Si le corps féminin demeure le sujet central de l’exposition, Marmottan n’aurait pu conclure son propos sans un clin d’oeil au narcissisme de notre époque, via les oeuvres contemporaines d’Erwin Blumenfeld notamment. Seul regret : cette ouverture – quelque peu « torchée » – fait plutôt l’effet d’une douche froide que d’un clap de fin maîtrisé, ternissant la portée des autres oeuvres exposées. L’événement vaut néanmoins largement le détour, pensez simplement à bien choisir vos horaires pour éviter les bains de foule. 

Advertisements

48 réflexions au sujet de « La toilette, naissance de l’intime »

  1. J’ai vu cette expo fascinante, conseillée dans le cadre d’un dossier que je fais en ce moment sur le corps au 18ème, c’était fascinant, juste un peu dommage pour l’ouverture sur le 21ème qui ne m’a que moyennement convaincue. Des oeuvres splendides à découvrir ou redécouvrir d’un nouvel oeil.

  2. Comment éviter le bain de foule quand il s’agit de propreté? ^^ L’hygiène est encore un sujet tabou, alors lever le voile dessus est chose intéressante! Parlons des japonaises qui passent des heures pour leur rituel propreté, ou encore Henris IV qui était connu comme le roi qui sentait le plus mauvais?

    1. Comment aurais-je pu le manquer ? Il m’a beaucoup fait rire ! 🙂 Si ma mémoire est bonne, je crois l’avoir lu via le blog de Marine…Merci pour ton passage, à très vite j’espère ! J’ai vu ton site, une vraie perle, j’y reviendrai souvent.

  3. Coucou Polina, j ‘espère que tu vas bien ?
    Très originale cette thématique pour une exposition, on doit y faire certaines découvertes d’ailleurs sur les pratiques de l’époque. Merci de nous la présenter avec ta si jolie plume.
    Tu devrais tenter le chapeau de cowboy, je suis sure que ça pourrait très bien t’aller.
    Bisous et je te souhaite un bon weekend 🙂

  4. Une expo un peu particulière mais qui doit être très intéressante ! Ton article m’a beaucoup intriguée en tout cas 🙂
    C’est vrai que les rites et les habitudes ont tellement évolué, ça doit être intéressant de voir un peu tout ça (de même qu’il serait intéressant de comparer les coutumes hygiéniques de chez nous et d’ailleurs !).

    Bon week-end !

  5. wow, très intéressant et tjs d’actualité… 😉 ce qui m’étonne et m’horripile c’est que depuis que l’eau courante et le savon existent, il y en a bcp qui ne se lavent pas, brrr, beurk & yuck, il faut le masque-à-gaz auprès d’eux!!! : D
    * * *
    pour la propreté et l’hygiène corporelle je suis limite « maniaque », mais je n’ai jamais utilisé de gant de toilette ou (un) bidet de ma vie!!! 🙂 je me rappelle souvent le conseil d’une prof de bio(RIP) lorsque j’étais lycéenne: »eh, les filles, lavez-vous les aisselles et les parties cachées(sic!) tous les jours, autrement les mecs vont vous fuir! » 😀 🙂 😉

  6. Cela m’est arrivé de me faire renifler le derrière par un chien… habillée, lors d’une promenade et c’est fort gênant 🙂
    Et en plus, je viens de lire un article qui prétend que nous nous lavons trop, alors…

  7. Le linge blanc. c’était donc ça, le truc. Le mien est rose, j’avais tout faux depuis le début. Dès demain, j’arrête l’eau pour passer au blanc, juré. Ou pas.

  8. oh j’ai très envie de voir cette expo! oh meme labas il ya du monde!!!!! j’ai voulu voir l’expo bowie ce weekend et c’est quasi inaccessible sans réservation préalable….!!! tout est complet…
    la toilette ca me fait penser au bain de degas….

  9. On en parle beaucoup, un peu partout cette expo-pas-propre-sur-elle ! Intime building.

    Quand je pense « qu’il y a peu », on a viré du Musée d’Orsay des visiteurs qui ne sentaient pas bon … alors qu’ils n’avaient que quelques siècles de décalage côté mœurs (je ris, mais pour la forme)

  10. Ah là là, ça me rappelle mes cours de maîtrise en histoire du corps (histoire du bidet, des miroirs, de l’armoire à glace, du rapport à l’eau…) Passionnant ! Si seulement je pouvais me téléporter à Paris !

  11. Voilà un expo originale ! Dans les toilettes de notre restaurant, nous avons une vieille affiche « l’hygiène moderne » à laquelle je tiens énormément, à la fois rétro et amusant, comme cette expo sans doute !

  12. Cette expo doit être passionnante! J’ai été interpellée par des affiches dans le métro il y a une quinzaine de jours mais je n’ai pas eu le temps de m’y rendre… Ton article vient compenser en partie tout ça! 😉
    Bises Polina!
    ♥♥♥
    Jeanne
    http://fashionmusingsdiary.com

  13. Hello !
    Il y a une émission géniale à ce sujet sur Chérie 25 tous les samedis après midi « Sous les jupons de l’histoire ».
    Salutations 😉

  14. Hier j’étais face au musée et j’ai failli y aller! Merci pour l’idée, ça à l’air très intéressant. Bisous

  15. J’aimerais bien voir cette expo si proprette! Comme tu le dis si bien, il n’est pas banal de voir une expo sur la toilette et je pense qu’elle doit en valoir le détour. Il doit y avoir quelques raretés picturales bien intéressantes!
    Merci Polina pour l’info!

  16. Voilà un thème d’exposition qui est loin d’être banal ! jusqu’au 5 juillet ça laisse un peu de temps et la possibilité de venir sur Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s