J’ai testé pour vous… le yoga

Comme on le dit souvent, « y a que les cons qui ne changent pas d’avis ». J’en ai encore fait l’expérience récemment après m’être inscrite à un cours … de yoga. Paradoxal quand on sait à quel point les gens qui pratiquent cette discipline m’ont toujours agacé par leur zen attitude à toute épreuve, ou leur facilité à voir le côté positif de chaque chose. Tel Balou à qui il en faut peu pour être heureux. Non mais sérieux quoi ? 

Après moult hésitations, j’ai décidé de découvrir par moi-même si le yoga allait vraiment changer ma vie comme l’affirment souvent ses adeptes. Et bien le coup d’oeil valait le détour. Passée la porte d’entrée, l’impression immédiate d’avoir rejoint le monde des bisounours pieds nus en legging, tous souriants et heureux d’être là, le corps détendu et l’esprit en pleine conscience. Frais comme des gardons et prêts à suer dans une salle déjà bien chauffée par la canicule que l’on s’est tapée à Paris ce mois-ci. J’en suis presque jalouse. Il est samedi 10 heures du matin : ça se voit qu’ils ne se sont pas pris de cuite la veille (comme certaines). Hum. Bref, le cours commence. Franchement c’est physique. Les positions s’enchainent très vite, le temps de se familiariser sans pouffer de rire avec leurs appellations : cobra, samasthiti, chien tête en haut, chien tête en bas… On se demanderait presque où sont passées les croquettes ! Ca rigole pas : surtout quand tout ce joyeux monde sort un « OOOOOooooooooooooohmmmmmm » en choeur sans se demander de quoi ils ont l’air à cet instant précis. 

Verdict après une heure et demi de cours : j’ai transpiré comme jamais, mes jambes ne me portent plus et impossible de retirer mes fringues de sport tant elles me collent à la peau. Pourtant j’ai l’impression que mon corps me remercie. Etrange. J’ai même ressenti certains muscles dont je ne soupçonnais pas l’existence, c’est dire. L’esprit léger, la tête vidée, les effets bénéfiques du yoga se sont ensuite prolongés pendant plusieurs jours, me rendant fort « peace » lors d’une semaine de boulot pourtant bien chargée ! De quoi donner l’envie d’y retourner pour faire durer l’esprit « Namasté ».

Publicités

28 réflexions sur « J’ai testé pour vous… le yoga »

  1. J’ai pratiqué le yoga bikram (dans une salle chauffé à 40 degrés) pendant 1 an, et c’était tout simplement génial (surtout pour le dos), malheureusement c’est un sport qui reste encore très cher, alors qu’en soit il ne faut pas grand chose à part un tapis de yoga…


    Catherine
    http://www.fashionardenter.com

  2. Sympa ton expérience !!! Même si je pratique d’autres disciplines, je ressemble aux « zenzenx » que tu décris et je trouve intéressant ta façon d’avoir été séduite par le yoga… Un petit pas sur la voie ?

  3. Coucou ma belle ! Comment vas-tu ?
    Ca ne paraît pas comme ça mais le Yoga fait bien bosser les muscles. J’en faisais un peu avant en regardant des vidéos sur Youtube mais j’aimerai vraiment participer à un cours une fois parce que ça ne doit vraiment pas être la même chose haha, moi aussi je veux suer dans mon legging à ne plus savoir l’enlever x)

    Bisous 🙂

  4. Ca m’a fait la même chose que toi, je détestais les yogis et méditation que je trouvais ridicule ! Je suis une vraie sportive et le yoga ce n’était pas pour moi. Et bien j’ai changé d’avis, c’est vraiment un sport à part entière et très difficile en plus. Et puis qu’est ce que ça relax !
    Biz Jeny

  5. J’ai testé une fois un cours de yoga mais je n’ai pas aimé, impossible de me détendre dans ce grand groupe je ne peux pas vider ma tête! Pour autant je suis sure que le yoga pourrait me convenir, je me demande si je ne vais pas essayer de le travailler en solitaire pour voir!!

  6. à la lecture de cet article très imagé, on s’y croirait ! je vais peut être réessayer. la première fois (il y a 10 ans environ) j’en suis sortie avec un lumbago = jamais revenue …

  7. J’ai découvert le yoga il y a 5 ans, et j’avais la même vision des allumés qui pouvaient en faire. Mais, selon les clubs et les profs, c’est variable. J’aime la bienveillance qu’on y trouve, et les effets sur le corps et l’esprit sont indéniables. De là à dire que je suis devenue zen, il ne faut pas exagérer, mais je sais mieux respirer en cas de stress et j’ai moins de tensions.

  8. Coucou ma belle !
    Je n’ai jamais testé le yoga mais ça a l’air bien sportif pourtant j’ai l’impression que ça ne l’ai pas et bien il faut que j’essaye aussi 😛
    Bisous ❤

  9. Merci pour cet article Polinace ! Toujours aussi riche de réflexion.
    Je dois dire que quand je connais beaucoup de comédiens de théâtre qui pratiquent le Tai Chi.
    Quand je faisais de la mise en scène de théâtre j’ai utilisé des méthodes plus liées au Qi Gong
    A l’armée, on m’a familiarisé avec un truc qui s’appelle le Systema…qui n’est pas de seule méditation
    J’ai fait aussi avec un ami brésilien la Capoeïra….
    Pour les deux premiers qui sont des disciplines surtout individuelles c’est le corps propre qui compte.
    Pour les deux dernières c’est le rapport au corps de l’autre.
    Dans la Capoieira il suffit d’un petit espace. Et le « maître de capoeira » m’a juste appris à faire des ronds avec mes pieds. Ménager l’espace de l’autre. Exactement ce que je cherchais pour des ados qui pensaient que faire du théâtre c’était occuper l’espace de l’autre. En plus c’est élégant…
    Pour le Systema, il puise ses sources dans une vieille culture oubliée même par ceux qui en sont issues…
    C’est certes un sport de combat. Mais il part du principe que l’on perd toujours si on est le premier à attaquer.
    C’est effectivement très proche du judo…

    P.S. : Je voudrais m’excuser d’abord auprès de Polinace de la longueur de mes interventions que sans pas mal de gens jugeront prétentieuses. Mais, alors que dans mes bulletins il y avait toujours marqué « trop timide » mes tantes et ma mère, qui était une Mouchka qui n’avait pas froid aux yeux au point de provoquer toute autorité, me demandaient chaque soir : alors tu as parlé ? Souvent je disais : j’ai levé la main !
    Maintenant je parles. Et en l’honneur de ma mère qui nous a quitté je peux même dire des conneries dès lors que cela fait avancer le débat. Parce que nous vivons à des époques qui sont tout autres que tranquilles.
    Et bien qu’ayant perdue ma famille, avec 4 frères qui restent et qui sauront faire, à chaque fois que je vois mes étudiants et élèves je me dis : ces gamins verront la guerre à nouveau.

    Je suis comme cet homme entre autres qui a grandi au milieu de récits de guerres et qui redoute par dessus tout que la quiétude des quartiers de Paris où j’aime à me promener connaissent les troubles dont – les vieilles personnes – ont « bercés mon enfance… Mais là je serai comme tous les étés en Bouriatie au nord d’Oust Bargouzine
    Le yoga du coin qui s’exporte

    le truc que j’aime parce que c’est avec les gens

    Et encore une fois à m’excuser de mes longueurs.
    C’est juste pour donner à réfléchir…

    1. Bonjour Vassili, merci pour votre petit mot, ne vous excusez pas les commentaires sont faits pour ça !

      Par contre si je peux me permettre une question, je ne comprends pas pourquoi vous m’appelez « Polinace » 🙂 ? Je m’appelle Polina, d’où le nom du blog, « Polinacide » :-). Bon dimanche à vous !

  10. Tu vois le prof de gym dans Les Petits mouchoirs, bah c’est exactement ça qui m’énerve. Cette sursérénité affichée à la face du monde 😉
    Bon pour peu que tu ne sois pas trop selfconcious… La méditation aussi est parfaite. Et pourtant dieu sait si au début, je trouvais ça bizarre « d’envoyer mon inspiration dans chacun de mes orteils »…

  11. Nous l’avons pratiqué pendant une année surtout pour la respiration ; c’est vrai, c’est un univers étonnant, finalement assez sportif, mais on n’a pas l’impression que les gens s’amusent…

  12. Ah ah. Merci pour ton retour. Je ne m’y risquerai pas. Je suis tellement maladroite. J’abandonnerais très vite.
    J’ai suivi un cours improvisé dans un Musée le new museum si je me rappelle bien à New York. Et ce n’est vraiment pas fait pour moi. Bonne continuation du coup !?

  13. Oh oui, parfois les positions sont bien difficiles, mais on fait ce que l’on peut et quel bienfait, c’est merveilleux! Bise, que ta journée te soit belle et douce!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s