Le visage de Dieu s’expose au Louvre


fabrique-saintes-images-louvreÀ défaut de le voir, on peut toujours le peindre. C’est toute l’idée que l’exposition « La fabrique des saintes images » présente jusqu’au 29 juin 2015 au musée du Louvre : un sujet d’autant plus pertinent compte tenu de l’actualité de ces dernières semaines, marquée par la destruction de plusieurs oeuvres jugées «impies. Au XVIème siècle, le christianisme n’y avait pas non plus échappé, l’iconoclasme protestant ayant contraint l’Eglise catholique à reconsidérer la représentation du sacré, si chère aux fidèles malgré l’interdit biblique du second commandement. « Tu ne feras point d’images » : qu’il l’ait voulu ou non, Dieu sait que son visage est désormais partout, de l’espace public jusqu’à l’intimité des étagères de salon. « Fabrique » : loin d’être anodin, le choix du titre fait écho aux premières représentations acheiropoïètes (non réalisées à la main, veuillez excuser ce terme barbare !) que le Christ a laissé derrière lui, immortalisées par le linceul ou l’empreinte de son pied à Jérusalem.

poussin-et-dieu-louvreComment personnifier le divin sans trahir son essence ? C’est la question à laquelle se sont confrontés de nombreux artistes, parmi lesquels Caravage, Guido Reni ou encore Poussin qui fait même l’objet d’une exposition parallèle au musée à l’occasion du 350e anniversaire de sa mort, « Poussin et Dieu ». Un peintre d’exception dont on n’a jamais vraiment percé les convictions religieuses, tant il faisait de la foi une affaire privée en dehors de ses réalisations. Doit-on s’en inspirer ? À l’heure où chacun s’interroge sur le sens de sa propre spiritualité, ces deux expositions relancent un débat plus que jamais à propos, invitant à une méditation esthétique mêlant profane et sacré. Croyants comme athées, ne passez-pas à côté de cet instant de grâce aux multiples chefs-d’oeuvre : ce serait un péché de vous en priver.

Publicités

28 réflexions sur « Le visage de Dieu s’expose au Louvre »

  1. j’ador ce peintre qui a affirmé:“Le but de l’art, c’est la délectation…”(Nicolas Poussin)
    * * *
    excellent post, comme d’hab’, maia padruga Polina… 🙂

  2. Pas trop de souci avec ma spiritualité, j’ai un avis bien arrêté sur la question depuis longtemps mais cela ne m’empéchera pas d’aller ces 2 expositions pour l’amour de l’art !
    bon dimanche !

  3. Coucou ma jolie, j’espère que tu vas bien ?
    La catastrophe de Tchernobyl est vraiment un fléau pour les populations étant donné la dangerosité des radiations. Quand je pense que suite à cet accident certains ont été raconter que le nuage radioactif ne toucherait pas la France, cela me fait bien « rire ». (Je m’excuse, je commente sur cet article comme je n’arrive pas à poster sur ton tout dernier post).
    En tous les cas, je te souhaite un excellent weekend 🙂

  4. Oui non mais ça doit être passionnant, sauf que je me suis cogné un baptême en grande pompe ce weekend et que là maintenant tout de suite, je serais plutôt d’humeur Highway to hell que Saintes images. Question d’équilibre.

  5. Super article qui évite le piège des croyances. A l’heure de ls destruction des représentations de Dieu et des livres, il est plus que jamais nécessaire de se presser dans les expos et les librairies ! Merci pour l’info Polina 🙂

  6. Je n’ai jamais été fan de Poussin (si je puis dire car c’est très anachronique comme expression) mais je vais aller voir l’exposition pour essayer de comprendre mieux cette peinture étrange. Et j’irai voir l’autre aussi.
    Très aguichantes affiches dans les deux cas.
    Bon dimanche!

  7. Il y a tellement de belles expo à Paris, dommage que je ne puisse pas y aller plus souvent ><'
    Heureusement j'habite près de Lille, là-bas aussi c'est vraiment pas mal côté art 🙂

    Bisous

  8. Dans la Génèse on dit que Dieu a fait l’homme à son image, alors il a été le premier à faire ce qu’il interdit aux autres. Ça manque un peu de cohérence.

    1. Joliment tourné Pierre ;-). Mais d’après ce que j’ai pu lire (et je me trompe peut-être !), les images ont été interdites pour éviter de se retrouver à vénérer des idoles au lieu du Dieu lui-même. Après, je ne commente que l’expo, chacun ses croyances dans le respect de celles des autres. C’est une affaire personnelle, enfin, c’est ce que je crois intimement. Je n’irai pas imposer quoi que ce soit à quiconque.

  9. Coucou ma belle, ton article est divinement bien rédigé. Cette exposition doit être vraiment intéressante et j’apprécie toujours les œuvres portant sur les grands mystères des religions. D’ailleurs, j’ai toujours dit que j’allais lire la Bible un jour par curiosité.
    Je te souhaite un excellent weekend, bises 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s