Le monde d’après

On nous en parle en boucle depuis plusieurs semaines comme si tout allait soudainement changer au lendemain du déconfinement. Peu de chances cependant compte tenu de ceux qui sont aux commandes, lesquels n’hésitent pas à envoyer nos chères têtes blondes au casse-pipe au prétexte de libérer les parents et relancer la sacro-sainte croissance. Y a de quoi flipper un peu non ?

Ce qui m’amène comme beaucoup d’autres à appréhender la date du 11 mai au lieu de m’en réjouir, et j’en suis la première étonnée après avoir passé presque deux mois à piétiner dans mon appart’ parisien. Une fois la salle de bain récurée, les placards rangés et le classement des documents revu dans son ensemble, autant dire qu’il faut apprendre à apprécier l’ennui quand on ne sait plus comment s’occuper. Car ce ne sont pas les trente minutes de yoga quotidiennes qui vont suffire à faire passer la journée plus vite. Ni le catalogue bien fourni de Netflix.

Si tout le monde a évidemment hâte de reprendre plus ou moins le cours d’une vie normale, notre cerveau a autant horreur du vide que de l’incertitude dans laquelle aura lieu ce déconfinement. Du vrai flou artistique, à commencer par la polémique des masques, ou encore le gloubi-boulga qui arbitre la classification des départements en rouge ou vert. Certains ont radicalement changé de couleur en une nuit, c’est dire… Sans parler des nombreux couacs et autres contradictions qui ont ponctué jusqu’ici cette crise sanitaire et qui n’ont franchement rien de bien rassurant pour la suite. De quoi presque donner l’envie de continuer à buller plutôt que de se prendre la claque d’une promesse non tenue dans la tronche. Un monde d’après à l’identique du précédent.

5 réflexions sur « Le monde d’après »

  1. Les mêmes questions, les mêmes hésitations, les mêmes craintes partout. Chacun veut « redémarrer », retrouver le monde d’avant mais en mieux, sans rien perdre au change.

    Peut-être que sur le plan individuel nous pourrions faire mieux. Qui sait!

  2. Nous partageons beaucoup de vos points de vue…mais que faire et comment le faire ? Nous ne pouvons rester étérnellement dans notre bulle, bien à l’abri des dangers mais aussi de la vie. Il va bien falloir la reprendre. A nous de choisir la manière…

  3. Ce ne sont pas les têtes pensantes, ou ceux qui sont soi-disant aux ‘commandes,’ qui vont changer le monde. Ils sont trop attachés à leurs acquis et leur but est avant tout de gérer le statu quo.
    Et peut-être qu’un jour ils vont réaliser qu’ils ne commandent que du vent, que du fluff !
    Ceux qui vont changer le monde, et créer le lendemain, sont ceux qui ont fait—et font toujours—l’effort de se réaliser, de se regarder de l’intérieur et de se dire que « oui », je peux avoir un effet positif sur le monde qui m’entoure, ne serait-ce que par la beauté, la gentillesse et la compassion que j’exsude.
    Une fois que toute cette poussière sera retombée, et que le brouhaha se sera éteint, ces gens-là vont faire la différence ; la vraie.
    Et la bonne nouvelle c’est qu’il y en a beaucoup de ces gens qui « sortent » de leur ordinaire, qui se déconfinent spirituellement.

    Allez, je vous souhaite un joyeux 11 mai, le jour ou la France va faire peau neuve…

  4. Au final, et ce n’est pas très rassurant, est-ce que c’est le virus qui va décider de notre vie d’après.
    est-ce que le masque va devenir un indicateur de réussite sociale ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s